Page:Gaboriau - Les Gens de bureau, Dentu, 1877.djvu/301

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Le catéchisme tomba des mains de Caldas.

— Voilà, dit-il, un fanatique pour qui l’Administration est une religion. Il dit tout haut ce que la France pense tout bas : c’est un signe des temps.