Page:Gaches-Sarraute - Le Corset, étude physiologique, 1900.djvu/26

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
10
LE CORSET.

Bassin. — On constate dans la forme du bassin des variations non moins considérables (je ne signale que celles qui intéressent mon sujet). La crête iliaque est parfois très évasée en dehors, les hanches sont larges et saillantes. D’autres fois elle est effacée, se dirige vers le haut dans sa partie moyenne jusqu’à atteindre les dernières fausses côtes : autrement dit la crête iliaque est dans la taille, et le point d’appui qu’on doit prendre pour poser les jupes se trouve sur la fosse iliaque externe. Cette anomalie, assez fréquente, ne se remarque pas au premier abord à cause de l’épaisseur du tissu adipeux à ce niveau : il faut être prévenu pour la découvrir. Elle donne d’ailleurs lieu à une attitude spéciale, caractéristique pour un œil exercé : la femme a la taille courte, le bassin haut en arrière, les hanches effacées.

Dans d’autres cas qui s’observent fréquemment chez l’adulte, puisque le fait s’accentue à mesure qu’on avance en âge, la masse osseuse sacro-iliaque s’épaissit énormément vers la région de l’articulation sacro-iliaque, surtout à sa partie supérieure, à la réunion des crêtes avec le sacrum. Cette masse, vue de profil, surplombe à tel point la région hypogastrique que, à première vue, il semble qu’il soit impossible d’obtenir le soulèvement des organes de cette région à l’aide d’un appareil dont le point d’appui est placé en arrière et au-dessus de cette saillie osseuse, c’est-à-dire beaucoup au-dessus de la région sous-ombilicale. Naturellement la partie antérieure du corset a des tendances à remonter pour transformer la direction de la pression et d’oblique la rendre horizontale, et, comme, à l’encontre des côtes qui se laissent déprimer, les os du bassin sont très résistants, si l’étoffe du corset ne se moule pas exactement sur leurs saillies, cette tendance est impossible à vaincre.

Enfin parfois la crête iliaque est très peu saillante sur