Page:Gaffiot - Dictionnaire illustré Latin-Français.djvu/158

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Apyri , orum, m., peuple voisin

de l’Hyrcanie : Avien. Descr. 908.

àpyrinus (-remis), a, um (iri»

fnvoç, dinjpY)voç)r dont le pépin ou e noyau n’est pas dur : Col. 5, 10, 15 ¶ -rënum, i, n., espèce de grenade : Plin. 13, 112.

àpyrôs, on (Siwpoç), sans feu ¶ apyron sulphur Plin. 35, 175, soufre vierge [préparé sans feu] Il apyron aurum Plin. 21, 66, minerai d’or qui n’a pas été aufeu.

1 àqua, se, f. Il 1 eau : Cic. 1, 19, etc. Il pi., aquie peren-nes Cic. Verr* 4, 107, des eaux intarissables H 2 eau de rivière: Sall. J. 75, 6; Liv. 1, 27, 11, etc. Il aqua Albana Cic. Div. 2, 69, lac d’Albe ¶ la mer : Cic. Verr. 2, 86 ; Fam. 12, 15, 2 II eau de pluie : Cic. de Or. 3, ISO, etc. ¶ [au pi.] eaux thermales, eaux pour les baigneurs, etc. : ad aquas venire Cic. Plane. 65, venir aux eaux, cf. Alt. 14, 12, 2 II Aqua Cic. Aral. 179, Eau [constellation] H aqua inlercus, v. interdis U 3 [expressions] : prœbereaquam Hor.

5. 1, 4, S8, offrir l’eau pour les ablutions avant le repas, [d’où] inviter qqn ¶ aquam dare Plin. Ep.

6, 2, 7, fixer le temps de parole à un avocat [clepsydre] ; aquam per-dere Quint. //, 3, 52, mal employer son temps de parole ¶ mihi aqua hœret Cic. Q. 2, 6, 2, je suis dans l’embarras, cf. Off. 3, 117 II aqua et igni inlerdicere, v. inter-dico ¶ aquam H terram ab aliquo petere Liv. 35, 17, 7, demander l’eau et la terre=demander la soumission de l’ennemi, cf. Curt. 3, 10,8.

•®—y gén. arch.aquai Pl.; Lucr. 1, 284, etc. ; Vmo. En. 7, 464 ¶ aquie (tris.) Lucr. 6, 552; aqiiai (4 syll.) Lucr. 6, 1072.

2 Aqua dans les expr. comme Aqua Appia, Aqua Marcia, Aqua Claudia, Aqua Virgo, etc., = aqueduc.

3 Aqua, nom d’une constellation : Cic. Aral. 179.

Aquœ, ârum, f., nom de villes qui avaient des eaux minérales ¶ -Sextise, Stat.iellae, etc., v. ces mots.

âquaeductïo, unis, f., conduite des eaux : Vitr. 7, 14 ; 8, 6.

âquseductus, mieux âquœ duc-tùs, ûs, m., aqueduc : Cic. Au. 13, 6 II droit d’amener l’eau en un certain endroit : Cic. Cxc. 26.

àquselïcïum, v, âquilicium : P. Fest. 2.

âqusemânâlis, is, m., aiguière : Varr. d. Non. 547, 9.

aquœmânîle, v. aquimanile.

aquâgium, ii, n. (aqua, ago), conduite d’eau : P. Fest. 2, 11.

àquâle, is, n., aiguière : Plin. d. Charis. 118, 31.

aquâlïcûlus, i, m., l’estomac : Sen. Ep. 90, 22 [texte douteux] Il le ventre : PerS. 1, 57.

àquàlis, e, chargé d’eau : VARn. Men. 270 II -lis, is, m., aiguière : Varr. L. 5, 119 : Pl. Cure. 312.

âquàlium, ïi, n., jarre : Plin. d. Char. 118, 33.

àquârïôlus, i, m (aquarius), porteur d’eau, homme à tout faire, entremetteur : Apul. Apol. 78 : P. Fest. 22.

àquârîus, a, um, qui concerne l’eau : Cat. Ag. 11, 3; aquaria provincia Cic. Vat. 12, intendance des eaux ¶ -rïus, ii, m. : a) porteur d’eau : Juv. 6, 332 .- b) inspecteur chargé de la surveillance des eaux : CdSL. Fam. 8, 6, 4; c) le verseau [signe du zodiaque] : Cic. Aral. 56 II -rium, ii, n., réservoir, abreuvoir : Cat. Ag. I, 3.

àquâtë, adv., avec de l’eau ; aqualius Plin.-Val. /, 10 ; -issime C-Aur. Chron. 1, 4, 94.

âquâtïcus, a, um, aquatique : Plin. 8, 101 II humide, aqueux : Plin. 16, 165 ¶ couleur de l’eau : Sol. 30, 32.

àquâtDis, e H 1 aquatique : Cic. 2, 151 ¶ aqueux : Plin. 19, 186 H 2 -tïlïa, ium, n.:a) animaux aquatiques : Plin. 31, 1; b) tumeurs aqueuses [maladie du bétail] : Veg. Vet. 2, 49.

âquâtïo, ônis, f. Il 1 action de faire provision d’eau : Cic. Off. 3, 59; C*:s. G. 4, 11, 4; Liv. 30, 29, 9 «11 2 lieu où se trouve de l’eau : Coi.. 7, 5, 2 II pluie : Plin. 32, 76.

âquâtôr, Bris, m. (aquor), celui qui va faire provision d’eau : C/ES. C. 1, 73, 2; Liv. 22, 44, 2.

âquâtus, a, um, aqueux, mêlé d’eau : Cat. Ag. 156, 6 ¶ aquatior Plin. 28, 124, renfermant plus d’eau; -issimus Aug. Conf. 6,2,2.

Aqueuses, surnom des Taurini en Etrurie : Plin. 3, 52 II [en gén. nom des habitants d’une ville ayant des eaux, aquœ] : d’Aquse Sextiœ CIL 12, 2560; d’Aix-les-Bains [Savoie] CIL 12, 2461.

Aquïcaldenses, ium, m., peuple d’Espagne : Plin. 3, 23.

aquïcelus, v. ravicelus.

âquïdùcus, a, um (aqua, duco), qui absorbe l’eau : C.-Aur. Chron. 3, 8, 119.

Aquiflâviensis, e, d’Aquse Fla-viœ [ville de Lusitanie] : CIL 2, 2477.

âquïfol-, v. acrifol-.

âquïfûga, œ, m. f. (aqua, fugio), hydrophobe : C.-AuR. Acut. 3,15.

aquïgënus, a, um (aqua, geno), né dans l’eau : Tert. Marc. 2, 12.

àquïla, «. f. 1T 1 aigle : Plin. 10, 6 ; Cic. Div. 1, 26 11 2 [poét., portant l’éclair de Jupiter] : Cic. Tusc. 2,24 «il 3 enseigne romaine : Cic. Cal. 1, 24 II porteur de l’enseigne : Juv. 14, 197 II légion romaine : B. Hisp. 30,1 H 4 l’Aigle [constellation] : Cic. Aral. 372 H 5 aigle de mer [poisson] : Plin. 9, 78.

Aquïla, se, m., nom d’homme : Cic. Phil. 11, 6; Tac. An. 12,15.

Aquïlârïa, œ, f., ville d’Afrique : C/es. C. 2, 23, 1.

aquHëgïum, ii, n. (aqua, lego), gouttière ou réservoir ; Gloss.

âquïlëgus, o, um (aqua, lego),

qui sert à tirer de l’eau : Teht. Anim. 33 II -lëgus, m., sourcier • Cassiod. Var. 3. 53

Aquïlëia, m, f., Aquilée [ville de l’Istrie] : Liv. 40, 34 ; Plin. 3, 127 n -ëiensis, d’Aquilée : Liv. 39, 45, 6 ¶ ëienses, ium, m., habitants d’Aquilée : Liv. 43, 17, 1.

âquïlentânns, a, um, septentrional : Chalcid. Tint. 67 \\ pl. n., régions du nord, contrées boréales : Chalcid. Tim. 69.

âquHentus, a, um, plein d’eau, humide : Varr. Men 400.

àquflex, ëgis et tris, m., sourcier: Varr. Men. 444; Plin. 26, 30.

AquHiànus, a, um, v. Aquilius.

âquHicïum, ïi, n. (aqua, lacio), sacrifice en vue d’obtenir de la pluie : Tert. Apol. 40.

âquïlïfër, fëri, m. (aquila, fero), légionnaire qui porte l’aigle, porte-enseigne : Cjes. G. 5, 37, 5.

àquïlînus, a, um (aquila), d’aigle, aqui-lin : Pl. Ps. 852.

1 àquQïus, a, um, c. aquilus : Arn. 3, 14.

2 AquQïus ou AquH-lïus, ii, m., nom de famille rom. ; not1 M. Aq. Gal-lus et C Aq. Gallus : Cic. Ac-3, 125 ; Brut. 154 il -lia les, loi Aquilia : Cic. Br. 131 II -lïânus, a, um, d’Aquilius : Cic. Off. 3, 61

Aquillitâni, v. Achillitani.

Aquillïus, v. Aquilius

âquïïo, ônis, m., vent du nord : Virg. G. 2, 404 ; Ov. M 2, 132.

AquQo, ônis, m., époux d’Ori-thye, père de Calais et de /étés : Cic. Leg. 1, 3; Prop. 3, 7. 13; Ov. M. 7, 3, etc.

àquïlônâlis, c, septentrional : Vitr. 9, 6, 3.

S)» > aquilonaris *AuG. Job. 37.

Aquïlônïa, se, f., ville des llii-pins : Liv. 10, 38 II -lôni, ôrum, m., les habitants d’Aquilotiia : Plin. 3, 105.

aquQônïâuus, a, um, boréal, septentrional : Chalcid. Tim. 67.

âquQônïgëna, a;, m., f (aqttito, geno), enfant du nord : Aus. Mos. 407.

âquOônïus, a, um, du nord : Cic. 2, 50.

aquQus, a, um, brun : P. Fest. 22, 2; PL. Pœn. 1112: Suet. Aug. 79.

âquimânïle ,âquïmïnâle, âquse-manâle, is, n., et àquïmânârium, àquïmïnàrium, ii, n., bassin pour laver les mains : Paul Dig. 33, 10, 3; Ulp. Dig. 34, 2, 19, etc.

Aquïnâs, v. Aquinum.

Aquincum, i, n., ville de la basse Pannonie : CIL 3, 6466.

Aquïnïus, ïi, m., nom d’un poète : Cic. ’l’use. 5, 63.