Page:Gaffiot - Dictionnaire illustré Latin-Français.djvu/335

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Ep. 8, 24, 5, traiter qrjn avec plus de douceur ; Victoria clemenlissime uli Sen. Ir. 2, 23, 1, montrer la plus grande clémence dans la victoire [| avec calme : aliquid clementer ferre Cic. Att. 6, 1, 3, supporter qqch avec calme (patiemment) ; clementer duclis mili-tibus l,iv. 29, 2, 1, les soldats étant conduits paisiblement [sans exercer de ravages] il [poét.J : cle-menlius tremere Sen. 6, 31, 1, éprouver des secousses [de tremblements de terre] moins fortes; colles clementer assurgentes Tac. An. 13,38, collines en pente douce ; si qua Apennini juga cle-mentius adirentur Tac. H. 3, 52, pour le cas où l’Apennin aurait des sommets d’un accès plus commode.

1 clēmentia, ae, f. (clemens), ¶1 clémence, bonté, douceur : nihil magno et praeclaro viro dignius placabilitate et clementia Cic. Off. 1, 88, rien n’est plus digne d’une âme grande et noble que la facilité à pardonner et la douceur; violare clementiam Nep. Aie. 10, 3, manquer à l’humanité ¶2 [poét.] : clementia caeli Luc. 8, 366, la douceur du climat ; aestatis Plin. Ep. 5, 6, 5, douceur de l’été, chaleur modérée de l’été.

2 Clēmentia, œ, f., la Clémence, déesse : Plw. 2, 14.

Clëmeniïnus, i, m., n. d*h. : Auson.

Clenna, se, m., affluent du Pô : Rav. 4, 36.

Clëôbis, is, m., frère de Biton : CiC Tusc. 1, 113.

Clëôbûlus, i, Cléobule, II 1 l’un des sept Sages : Aug. Civ. 16, 25 H 2 écrivain grec : Col. 1, 1, 11.

Clëôehàrës, êtis, m., un des of-ciers d’Alexandre : Curt. 8, 13.

Clëëchus, i, m., père d’Aréa ou Aria, aimée d’Apollon : Arn. 6, 6.

Clëombrôtus, i, m., Cléom-brote, H 1 général Iacédémonien : Cic. Off. I, «H 2 philosophe admirateur de Platon : Cic. Tusc. 1, 84. ^

Clëômëdôn, ontis, m., lieutenant de Philippe de Macédoine : Liv. 32, 21.

Clëômënës, is, m., Clfiomène, H 1 roi de Sparte : Just. 28,4 H 2 statuaire grec : Plin. 36, 33 II 3 nom d’un Syracusain : Cic. Verr. 2,36.

Clëôn, ônis, m., Cléon, H 1 homme d’Etat athénien : Cic. Br. 28If 2 statuaire grec : Plin. 34,87 If 3 géographe grec : Avien. Or. 48.

Clëôna, œ, ville de Chalcldi-que : Mel. 2, 30.

Olëônœ, ârum, f., Cléones [ville de l’Argolide] Ov. M. 6, 417 i -ônaeus, a, um, de Cléones : Liv. 33, 14, 7.

clëônïa, se, f, (xXEimita), Th. Prisc. 4, 1, e. helenium.

clëônicïôn, ïi, n., Plin. 24, 137, c. clinopodion.

Clëônïcus, i, m., nom d’un affranchi de Sénèque : Tac. An. 15, 45.

Clëôpâtër, tri, m., nom d’homme : Cod. Th. 6, 28, 8.

Clëôpâtra, se, f., Cléopâtre, U 1 reine d’Egypte : Suet. Cœs. 35,1112 l’une des Danaïdes: Hyg. Fab. 170.

Clëôpâtrânus, a, um, Treb. Trig. 32 et Clëôpâtrïcus, or, um, Sid. 8,12, 8, de Cléopâtre.

Clëôphantus.i, m., Cléophante, 11 1 peintre grec : Plin. 35, 16 11 2 médecin grec : Cic. Clu. 47. ’

Clëôphis, ïdis, t., reine des Indes : Curt. <S, 10, 22.

Clëôphôn, ontis, m., philosophe athénien : Cic. Rep. 4, 10.

clëôpïcëton, i, n., Plin. 24, 137, c. clinopodion.

Clëostràta, se, f., nom grec de femme : Pl. Cas. 393.

Clëostrâtus, i, m., astronome grec : Plin. 2,31.

clēpo, psi, père, arch. (xXé-xœ), tr., dérober: PL. Pseud. 238; clepere dolo Cic. Tusc. 2, 23 [trad. d’Eschyle], dérober par ruse II [fig.] sermonem clepere PACUV. Tr. 185, épier un entretien II cacher, dissimuler : levis est dolor, qui potest clepere se Sen. Med. 156, c’est une faible douleur que celle qui peut se dissimuler ¶ soustraire : se opi-ficio clepere Varr. Men. 342, se dérober au service.

m>- clepsit, futur arch. : texte de loi dans Cic. Leg. 2, 22; cf. Liv. 22, 10, 5.

clepsydra, ae, f. (x*e<|i-S8pa), clepsydre, horloge d’eau : Plin. 7, 215; Cic. de Or. 3, 138 II temps marqué par l’écoulement de l’eau d’une clepsydre : invalv.it consue-tudo binas clepsydras petendi Plin. Ep. 6, 2, 5, l’usage s’est établi de ne demander que deux clepsydres.

clepsydràrius, ïi, m. (clepsydra), fabricant ou marchand de clepsydres : CIL 7, 332.

clepta ou cleptes, as, m. (xWirn]?), voleur : *Pl. Truc. 103:

clepto, are (clepo), tr., voler, dérober : Cypr.-Gall. Exod. 881.

clërîcâlis, e (dericus), qui a rapport au clergé : Sid. Ep. 6, 7.

clërïcâtûs, ûs, m. (clerus), clé-ricature, emploi ou état de clerc : Hier. Ep. 60, 10.

clërïcus, i, m. (clerus), membre du clergé, clerc : Hier. Ep. 60,10 ;Isid. Or. 7,12, 2.

Clêrûmënœ, m. (xî.7]po>5n«voi, ceux qui tirent au sort), titre d’une comédie de Dlphile : Pl. Cas. 31.

clerus, i, m. (xlïjpoî), clergé : qui sont in clero Tert. Monog. 12, les membres du clergé II clëri, ôrum, m., les membres du clergé : Isid. Or. 7, 12, 1.

M > gén. sing. -as Fort. Carm. 2, 9, 17.

Clesippus, i,m.,nom d’homme; Plin. 34, 11.

Clëtâbëni, m., Prisc Per. 889, v. Catabani.

Cleûâs, as, m., nom d’un général du roi Persée : Liv. 43, 21.

Clevum, i, n., ville do Bretagne : Anton.

clïbànàrïa, se, f., fabrique de cuirasses : Notit. Dignit. Occ. 8.

1 clïbânârïus, a, um (cliba-nus 1), de tourtière : -arii, ôrum, m., boulangers [cuisant le pain dans une tourtière] : CIL 4, 677.

2 cUbànârïUS, ïi, m., soldat couvert d’une cuirasse : Amm. 16, 10, 8 ; Lampr. Alex. Sev. 56, 5.

" elïbânïcïus, a, um, de tourtière : partis clibanicius Isid. 20, 2, 15, pain cuit dans une tourtière.

clîbànïtès panis, m., pain cuit dans une tourtière : Plin.-Val. 5,30.

1 clîbânus, i, m. (xV6avoî), tourtière : Plin. 18, 105; Apic. 8, 408 H four : Tert. Marc. 4, 30.

2 Clîbânus, m., montagne de la Grande Grèce : Plin. 3, 96.

3 Clibàmis, f., ville de l’Isaurie: Plin. 5, 94.

Clides, um, f, groupe d’îles près de Chypre : Plin. 5, 129.

clïdïôn, ïi, n. (x).ei6iov), gosier du thon : Plin. 9, 48.

Clîdûchôs, i, m. (/AsiSoOxoç), Porte-clefs [nom d’une statue de Phidias] : Plin. 34, 54.

clïens, enlis, m. (cluens, clueo), client [protégé d’un patronus] : testimonium aaversus clientem nemo dicit Cat. d. Gell. 5, 13, 4, un patron ne porte pas témoignage contre son chent ¶ client, sorte de vassal [en pari, des individus ou des peuples chez les Gaulois et les Germains] : Condrusi qui sunt Trevirorum clientes CjES G. 4, 6, 4, les Condruses qui sont les vassaux des Trévires II [fig.] cliens Bacchi Hor. Ep. 2, 2, 78, client de Bacchus.

•$!> > arch. cluens; gén. pl. cluentum Pl. Men. 575; abl. duenlibus Pl. Trin. 471.

Clïenta, se, f., cliente : PL. Mil. 789.

clïentêla, as,î- (cliens), If 1 état, condition de client [individu ou peuple] : esse in clientela alicujus Cic. Amer. 93, être le client de qqnj Thaïs palri se commenda-vit tn clientelam el fidem Ter. Eun. 1039, Thaïs s’est recommandée à notre père pour être sa cliente et sa protégée H 2 s) au pl., clients : Cic. Cat. 4, 23; Fam. 13, 64, 2: Cjes. C. 2, 17; Sall. J. 85, 4 ; vassaux &es. G. 6,12; b) au sing.,clientèle, suite: Justin. 8, 4, 8.

clïentùla, m, t., dira, de clien-ta : Ps. Ascon. Verr. 2, I, 120.

clïentùlus, i, m., dim. de cliens, petit client : Tac D. 37.

clïma, âtis, n. (xAt(m), il 1 inclinaison du ciel, climat [géogr.]: Apul. Ascî. p. 98, 23; Serv. G.