Page:Gaffiot - Dictionnaire illustré Latin-Français.djvu/38

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ădagnĭtio, ōnis, f. (adagnosco), coimaissance : Tert. Marc. 4, 28.

adagnosco, ère, reconnaitre : Tert. An. 6 ; Gloss.

adalligatus, a, um, part. de adalligo.

adalligo, avi, àtum, ore, tr., attacher à : [av. ad] Plin. 17, 211; [av. datj Plin. 27, 89.

Adam, ind., et Adam, dse, m„ ou Adamus, t, m., Adam, le premier Tinmma | BlBL.

adama, ®, f., la race d’Adam, le genre humain : Hieu, Qusest.,p. 24.

àdamàbilis, e, bien digne d’etre aimé : Gloss.

adàmantèus, a, um, Ov. M. 7, 104 et àdàmantinus, a, um, Hor. 0. 1, 6, 7, d’acier, dur comme l’acier.

àdamantis, idis, i., espece d'herbe magique : Plin. 24, 162.

Adamantius, ti, m., surnom d’Origene : Hier.

àdamàs (àdàmans Sol. 62, 57), antis, m. [acc. anta] (A8d[ict;), le fer le plus dur, acier : Virg. En. 6, 552; Prop. 4.11,4; Ov. M. 4, 453, etc. Il [fig.] Ov. H. 2, 137; M. 9, 614, eie. ¶ le diamant : Plin. 37, 55;37, 57, etc.

Adamastor, òris, va., un géant : SlD. Carm. 15, 20.

Adàmàstus, i, m., un habitant d’Ithaque : Virg. En. 3, 614.

àdàmatòr, òris, m., amant épris : Tert. Cult. 1, 2.

àdàmàtus, a, um, part. de adamo.

àdambùlo, are, int., marcher SEUprès: Pl. .Bac. 768; Apbl. M.8,26.

adàménon, i, n., jusquiame [plante] : Apdl. Herb. 4.

Adamiàni, órum, m., Adamìens, secte d’hérétiques : Isid. 8, 5, 14.

àdamìta, se, f., tante au qua-trième degré : Isid. 9, 6, 28.

adamo, avi, àtum, óre, tr., se mettre a aimer, s’éprendre de : Cic. Amer. 121; MU. 87; de Or 3, 71; Tusc. 2, 26; Cjes. G. 1, 31, 5; Nep. Dion 3 ¶ [avec acc. attributi Sen. Ep. 94, 8 ¶ [rare] aimer passionnément : si virtuiem adamaveris, amare enim parum est Sen. Ep 71, 6, si tu as pour la vertu un amour passionné, car un simple amour serait insuffisant. SS > employé surto ut aux formes du pf. ; formes du présent très rares : ClC. Fin. 1, 69; Col. 10, 199; Petr. HO; Pun. 10, 119 ; Quint. 2, 5, 22.

adamplìatus, a, um, part. de adamplio. àdamplìo, are, tr., agrandir, elargir : Iren. 1, 27, 2; CIL 7, 222. Adamus, i, m., e. Adam : Cypr. Gall. Gen.M; 134. àdàmussim, v. amussis. Adana, órum, a., ville de Cilicio : Plin. 5, 92 àdàpèrio, pèrni, perlum, èrìre, tr., *\ 1 découvrir [qqch qui est cache] : Liv. 45, 39, 17; Sen. 5, 18, 4; Plin. 2, 129 1[ 2 ouvrir [qqch qui est ferme] : LlV. 25, 30, 10; Ov. M. 14, 740; etc. IT 3 [fig.] Sen. Clem. 1,13,3, mettre au jour, mettre à nu. àdàpertìlis, e (adaperio), qui laisse voir par une ouverture : Ov. Tr. 3, 11, 45. àdàpertio, ònis, f. II 1 action d’ouvrir : Vwlc. Nah. 3,13 U 2 (fig.) action d’expliquer : Aug. Quxst. 83, 61. adàpertus, part. de adaperio. adaptàtus, part. de adapto. adapto, avi, àtum, are, tr., adap-ter, ajuster : Suet. Oth. 12. àdacpio, Svi, óre, tr. II1 arroser: Plin. 17, 63 1( 2 abreuver : Vulg. Gen. 24, 46 ¶ [pass.] ètre amene à boire, aller boire [en pari, de trou-peaux] : Suet. Galb. 7. Sdaquor ari, faìre provision d’eau : *Gjes. G. 1, 66, 1; v. aquor.

àdarca, ae, et àdarcè, és, f. (ἀδάρκη), espèce d’écume qui s’attache aux roseaux : Plin. 32,140; Veg. Mul. 5, 47, 2.

àdaresco, arili, ère, int., sécher, devenir sec : Gat. Agr. 98.

Adargatis, v. Atargatis.

àdarìarìus, v. adariarius.

àdarmo, óre, armer : Facund. Defens. Cap. 4, 2.

àdarto, are, resserrer : Not. Tir.

àdasìa, se, f., vieille brebis qui vient de mettre bas : P. Fest. 12.

àdaucto, are, fréq. de adaugeo, augmenter, accroltre : Acc. d. Non. 75, 2.

àdauctòr, òris, m., celui qui en-richit (moral4) : Tert. Test. an. 2.

1. àdauctus, a, um, part. de adaugeo.

2. àdauctus, ùs, m., augmentation, accroissement : Lucr. 2, 11221| marèe : *Solin. 23, 22.

àdaudìo, ire, entendre en outre, ajouter par la pensée : Schol. Pers. 4, 11.

adaugeo, auxi, auclum, ère, tr., augmenter [en ajoutant] : Cic. Ac. 1, 21 ; Inv. 2, 55; 2, 100; Plin. Van. 22. àdaugesco, ére,int.,commencer à grossir, croltre : Lucr. 2, 296; ClC. poet. Div. 1, 13. adaugmén, inis, a., accroissement, augmentation : Lucr. 6, 614. àdàvuncùlus, i, m., onde au quatrième degré : Isid. 9, 6, 28. àdaxint, v. adigo gs>->. adbibo, bìbì, ère, tr., absorber en buvant, s’abreuver, boire : PL. Stick. 382; Gell. 2, 22, 25 II [iìg., en parlant des oreilles] Pl. MU. 883; adbibe puro pectore verba HOR. Ep. 1, 2, 67} pendant que ton àme est nette, impregnateli de mes paroles. adbito, ère, int., s’approcher : Pl. Capi. 604. adblandìor, tri, chercher à ob-tenir par flatterie : Anthol. 931. adblàtéro, are, tr., débiter vive-ment : Apul. M. 9, 10. ade-, v. acc-, adclarassis, v. acciaro. addaXj àcis, m., chevreuil d’Afrique dont les Comes sont recourbées : Plin. 11, 124. addécet, impers., il convient, aliquem, à qqn : [avec inf.] te mulum esse addecet Pl. Bac. 128, il convient que tu sois muet, cf. Enn. Tr. 257; Pl. Amp. 1004; Cas. 199; Most. 902, etc. addecimo, are.leverladimesur: Vulg. Reg. 1, 8, 15; ibid. 17. addensÈO, ère tr., rendre plus épais, plus compact : Virg, En. 10, 432 ¶ addenso, are [employé au pass, moyen] s’épaissir, se condenser : Plin. 20, 230. addico, dixì, dictum, dicére, tr. : U 1 [abs*] dire pour, approuver, étre favorable [en pari, des aus-pices] : LlV. 1, 36, 3; 1, 55, 3; 22, 42, 8; 27, 16, 15 H 2 [un des trois mots sacramentels du préteur réglant une instance : do, dico, addico] donner un juge et une formule, déclarer le droit, confirmor la volonté des parties H 3 adjuger : aliquem alieni, ad-juger qqn à qqn, la personne du débiteur au créancier : Pl. Pam. 185; Rud. 891; Cic. Com. 41; Flacc. 48; MU. 87, etc; [au fig.] Quinci. 92; [v. le subst. addictus] Il aliquid alieni, adjuger qqch a qqn : ClC. Verr. 1, 137; Pis. 37; qui liberum corpus in servitutem addixisset Lrv. 3, 56, 8, lui qui avait par sa sentence adjugé à l’esclavage (réduit & la condi-tion d’esclave) une personne libre. II 4 adjuger [dans une enchère] : opere addiclo Cic. Verr. 1, 150, adjudication faite du travail; vitam suam quam maximis prsemUs propositam et pisne addiclam scie-bai Cic. MU. 56, il savait que sa vie avait été mise en vente et presque adjugée contee les plus bautes récompenses ; alieni Cic. Dom. 107, adjuger à qqn ; in publicum bona alicujus Cms. G. 2, 18, 5, confisquer les biens de qqn ; opus HS DLX milibus ad-dicitur Cic. Verr. 1, 144, on adjuge le travail pour 560.000 sesterces ; nummo sestertio Cip. Post. 45, adjuger pour un ses-terce, cf Hor. S. 2, 5, 108 il [au flgj céder au plus offrant : Cic. Pis. 56; PhU. 7,15, etc. II 5 [fig.] dédier, vouer, abandonner: sena-tui se addicere Cic. Piane. 93, se dévouer au sénat, cf. Virg. En. 3, 652; Quint. 3, 1, 22 II gladiatorio generi mortis addictus Cic. Phil. 11, 16, voué au genre de mort d’un gladiateur II libidini cujusque nos addixit Ci e. Phil. 5, 33, il nous a (adjugés) abandonnés a la discrétion de chacun II [pò et. avec inf.] nullius addiclus jurare in verba magistri Hor. Ep. 1, 1,14, sans étre lié (engagé) à jurer sur la parole d’aucun maitre II 6 attribuer : orationes, quse Charisi nomini addicunlur Quint. 10, 1, 70, discours que l’on met sous le nom de Charisius, cf. Gell. 3, 3, 13. ja—>- impér. arci, addice Pl,