Page:Gaffiot - Dictionnaire illustré Latin-Français.djvu/442

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


corrïdëo, ère (cum, rideo), int., rire ensemble : Aug. Conf. 4, Si [fig.] Lucr. 4, 83.

corrïgïa, œ, f;, courroie : Schol. Juv. 5, 165 II [en part.] : a) fouet : Diocl. 10,19 ; b) lacet de soulier : Varr. Men. 180; Cic. Div. 2, S4.

corrïgïum, U, n., M. Emp. 10, 47, c. corrigia.

corrïgo, rexi, rectum, rigëre (cum, rego), tr., Il 1 redresser : aigitum Plin. 7, 831 redresser un doigt ; cursum nains Liv. 29, 27, 14, faire "reprendre à un vaisseau sa route directe ; correxere se flexus fluminum Plin. 3, 16, des cours d’eau ont rectifié leurs courbes 1T 2 [fig-] redresser, améliorer, réformer, guérir : corrigere aliquem ad frugem Pl. Trin. 118, ramener qqn au bien II corriger un orateur, un écrivain (Cic. Br. 310; Or. 176); qqn en défaut (Tusc. 4, 65; Mur. 60) ; un écrit (Ail. 6,

2, 3; 16, 11, 2; Fin. 1, 17) ; les mœurs (Leg. 3, 32 ; Verr. 3, 2) ; une erreur, une faute (AU. 3, 14, 1 ; Fin. 1, 28; Verr. 2, 104; Sull. 63) Il corriger, changer [sans idée d’amélioration] Verr. 1,111 ; Phit, 8-. 32, Ac. 1, 35.

a>- > forme conr- Inscr.

corrïpio, ripuï, reptum, ère (cum et rapio), tr., saisir vivement, complètement H 1 saisir : arcum Virg. En. 1, 188, saisir son arc ; hominem corripi jussit Cic. Verr.

3, 57, il fit saisir cet homme II corpus de terra Lucr. 4, 1000; corpus e stratis Virg. En. 3, 176, se lever vivement de terre, de sa couche ; corpus e somno Lucr. 3, 164, s arracher au sommeil; se corripere Virg. En. 6, 472, s’élancer ; intro se corripere Ter. Heo. 364, entrer vivement U [poét.] : corripere viam Virg. En. 1, 418 ; campum Virg. G. 3, 104, prendre vivement une route, se saisir de l’espace (dévorer l’espace) ; gradum Hor. O. 1, 3, 33, presser le pas 11 flamma compuit tabulas Virg. En. 9, 537, la flamme saisit les ais ; correpti flamma Liv. 28, 23, 4, saisis par la flamme ; turbine correptus Lucr. 5, 1232, saisi par un tourbillon ; turbo tecta corripiens Sen. 7, 5, 1, la trombe emportant les maisons ; née singula morbi corpora corripiunt Virg. G. 3,472, les maladies n’attaquent pas les corps isolément ; valetudine adversa corripitur Tac. An. 12, 66, la maladie le saisit; segetes sol nimius, nitnius corripit imber Ov. M. 5, 483, un soleil excessif, des pluies excessives attaquent les moissons H 2 [fig.] se saisir de, s’emparer de : pecunias, pecu-niam Cic. Verr. 2, 30, etc., faire main basse sur des sommes d’argent (les rafler): fascibus cor-reptis Sall. C. 18, 5, s’étant saisis des faisceaux consulaires 11 se saisir de qqn en accusateur, se faire accusateur de qqn : Tac. An. 2, 28; 3, 49, etc.; a ddatori-bus corripitur Tac. An. 6, 40, les délateurs s’emparent d’elle y se saisir de qqn en paroles, le mal-

mener : clamoribus judices corri-puerunt Cml. Fam. 8, 2, 1, on hua les juges ; convicio consulis correpti Cjss. G. 1, 2, 5, en butte aux invectives du consul; [d’où] déchirer qqn en paroles, le blâmer de façon mordante : Liv.

2, 28, 5; Sen. 6, 20, 5; Quint. 11, 1, 68; ab eo me cor-reptum cur ambularem Plin. Ep.

3, 5, 16, [je me souviens] qu’il me demanda compte avec vivacité d’une promenade que je faisais II 3 resserrer : membra timoré Lucr. 5, 1223, ramasser ses membres sous l’effet de la crainte

Il réduire en resserrant : impensas Suet. Tib. 34, réduire les dépenses ; vitam Sen. Ep. 74, 27, raccourcir la vie ¶ [gram.] rendre une syllabe brève dans la prononciation, la prononcer brève : Varr. L. 7, 33; Sen. 2, 56, 2; Quint. 1, 5, 18; 1, 6, 32, etc.

M > la forme conr- se trouve çà et là dans les mss.

corrïsï, parf. de corrideo.

corrïvàlis, is, m. (cum, rivalis), rival avec d’autres : Quint. Decl. 14, 12.

corxîvâtïo, ônis, î. (corrivo), dérivation de l’eau dans le même lieu : Plin. 31, 44.

corrïvàtus, o, um, part, de corrivo.

corrïvïum, U, n. (cum} rivus), confluent de plusieurs ruisseaux : Itin. Alex. 8.

corrivo, âlum, are (cum, rivus), tr., amener (des eaux) dans le même lieu : Sen. 3, 19, 4; Plin. 3, 53.

corrixor, âri, int., entrer en conflit avec : PS. Varr Sent. 47.

corrôbôrâmentum, i, n., ce qui fortifie : Lact. 3, 12, 35.

corcôbôràtïo, ônis, f., action de fortifier : Gyp. Èleem. 16.

corrôbôro, dvi, âtum, are, tr., fortifier dans toutes ses parties, rendre fort, renforcer : militem opère Suet. Galb. 6, 3, fortifier le soldat par le travail ; corro-borati Cic. Fin, 5, 58, étant fortifiés Il corroborare se Cic. Cad. 11, prendre de la force, arriver à maturité ; conjurationem Cic. Cat. 1, 38, fortifier la conjuration ; corroborata vetustate audacia Cic. Mil. 32, audace fortifiée par le temps ; tetas corroborata Gic. Cscl. 41, âge affermi, mûr.

corrôco, ônis, t., poisson inconnu : Aus. Ep. 4, 60.

corrôdo, si, sum, ère (cum, ro-do), tr., ronger : Cic. Div. 2, 59.

corrôgâtïo, ônis, t., invitation de plusieurs pers. à la fois : Vulg. Eccli. 32, 3.

corrôgâtus, a, um, part, de corrogo.

conôgo, âvi, âtum, are (cum, rogo), tr., 1T 1 inviter ensemble, à la fois : Gic. Quinct. 25; PhU. 3, 20 ; corrogati auditores Quint. 10, 1, 18, auditeurs que l’on a réunis à force d’instances 11 2 quêter partout, solliciter de partout : Cic. Verr. 3, 184; Her. 4, 9; GJES. C. 3, 102, 4.

conôsi, parf. de corroda.

conôsus, a, um, part, de corroda.

corrôtundâtus, a, um, part, de corrotundo.

corrôtundo, âvi, âtum, are, tr., arrondir : Sen. 4, 3, 5 ; 7, 26, 2; Ep. 113, 22; terra quasi ovum corrotundata Petr. 39, 15, la terre arrondie comme un œuf Il [fig.] arrondir, compléter une somme d’argent : Petr. 76, 8; enthymemata sua gestu corrotun-dant (oratores) velut cœsim Quint. 11, 3, 102, [avec les deux mains] d’un geste qui, pour ainsi dire, tranche, ils arrêtent les contours de leurs enthymèmes.

corrûda, œ, t., asperge sauvage : Cat. Agr. 6, 3; Col. 11, 3, 43.

corrûdîs (conrùdis), e, entièrement^ brut : N. Tir. 75, 69.

COrrûgâtus, a, um, part, de corrugo.

corrûgis, e (cum, ruga), froncé, plissé : Nemes. Cyn. 92.

corrùgo, âvi, âtum, are (cum, rugo), tr., rider, froncer : oliva corrugatUT COL; 12, 52, 19, l’olive se ride ; corrugare nares Hor. Ep. 1, 5, 23, faire froncer les narines.

COirûgus, i, m., canal de lavage [métallurgie] : Plin. 33, 74.

corrûïtùrus, a, um, part. f. de corruo : Hier. Dan. 12,11, p. 729.

corrumpo, rûpî, ruptum, ère (cum et rumpo), tr., mettre en pièces complètement 111 détruire, anéantir : frumentum flumine atque incendia G/es, G. 7, 55, 8, détruire le blé par l’eau et par le feu (7, 64, 3; C. 2, 10, 6; Sall. J 55, 8; 76, 6; Liv. 22. U, 5; 25, 11, 11) lires familiares corruperant Sall, J. 64, 6, ils avaient réduit à néant leur fortune ; magnas opportunitates Sall. C. 43, 3, réduire à néant de belles occasions ; libertas corrum-pebatur Tac. An. 1, 75, la liberté disparaissait 11 2 [fig.] gâter, détériorer [physiquement ou moralement] : aqua corrumpitur Cic. 2, 20, l’eau se corrompt (Sall. J. 55, 8) ; sanguis corruptus Cic. Tusc. 4, 23, sang gâté; oculos Pl. Merc. 501, gâter ses yeux [en pleurant] ; litteras publi-cas Cic. Verr. 1, 60; tabulas Cic. Arch. 8, falsifier des registres officiels ; nomen alicujus Sall. J. 18, 10, altérer le nom de qqn dans la prononciation ¶ altérer les idées de qqn : Cic. Fin. 1, 21; corrumpitur oralio Quint. 8, 3, 58, le style se gâte; os in pere-grinum sonum corruptum Quint. 7,1,13, prononciation qui s’altère en prenant des sons étrangers n mores civitatis Cic. Leg. 3, 32, corrompre les mœurs d’une cité; Hannibalem ipsum Capua corru-pit Cic. Agr. 1, 20, Capoue a gâté Hannibal lui-même ; homo corruptus Cic. Cat. 2, 7, homme corrompu, débauché ; milites soluto imperio licentia atque lascivia cor-ruperat Sall. J. 39, 5, le commandement s’étant relâché, l’ar-