Page:Gaffiot - Dictionnaire illustré Latin-Français.djvu/458

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


cnltôr, 5ris,m.(coto), If 1 celui qui cultive, qui soigne : agrorum Liv. 2, 34, 11, laboureur; vitis Cic. Fin. 5, 40, vigneron ¶ [abs1] paysan, cultivateur : Sall. J. 46, 5 ; Liv. 21, 34, 1 H 2 habitant : cultores ejus collis Liv. 24, 10, 11, les habitants de cette colline; cultor cœli PL. Amp. 1065, habitant du ciel, cf. Catul. 61, 2; Sall. J.17, 7 1T 3 [%.] : a) juve-num Pers. 5, 63, assidu à former la jeunesse; imperii Romani Liv. 26, 32, 4, zélé partisan de Rome ; veritatis Cic. Off. 1, 109, tenant de la vérité ; b) celui qui honore, qui révère : diligens religionum cultor Liv. 5, 50, 1, scrupuleux observateur des rites; cultor deo-rum Hor. 0. 1, 34, 1, adorateur des dieux.

cultrârïtis, fi, m. (culter), victi-maire, celui qui égorge la victime : Suet. Cal. 32, 3II fabricant de couteaux : CIL 10, 3987.

cultrâtus, a, um (culter), en forme de couteau : Plin. 13, 30.

cultrix, icis, f. (cultor), celle qui cultive : Cic. Fin, 6, 39 II celle qui habite : Virg. En. 11, 557 ¶ celle qui honore, adore : Lact. Mon. 11,1; Ahh. 6, 7.

cultùra, m, f. (colo), 11" 1 [en génj culture : Cat. Ag. 61, 2; Cic. Agr. 2,84 ;Fl. 71 : vitium Cic. Fin. 4, 38, culture de la vigne, cf. CM 53 ; agri culturas doeuit usus Lucr. 5, 1447, l’expérience enseigna les différentes façons de cultiver la terre 1( 2 [en part, et abs’] l’agriculture : Varr. R. 1, 18; pi. culturse Col. 11, 1, 30, les différentes cultures fl 3 [fig.j a) culture [de l’esprit, de l’âme] : culturel animi philosophia est Cic. Tusc. 2, 13, c’est la philosophie qui est la culture de l’âme; b) action de cultiver qqn, de lui faire sa cour : Hor. Ép. 1, 18, 86; c) action d’honorer, de vénérer, culte : Min. Fel. 23, 12; Lamp. Hel. 3, 5.

i cultus, a, um, part, de colo II pris adj’, 1T 1 cultivé :ager cuUior VARR. R. 1, 2, 20; cultissimus Cic. Com. 33, champ mieux cultivé, admirablement cultivé II pi. n. culta, ôrum, Lucr. 1, 165, etc.; Virg. G. 1, 153, etc., lieux cultivés, cultures II 2 soigné, paré, orné : Suet. Cses. 67 ; Curt. 3, 3, 14; veste ca.nd.ida cultus Plin. 16, 251, vêtu de blanc II ingénia cultiora Curt. 7, 8, 11, natures plus cultivées, plus ornées.

2 cultus, ûs, m. (colo), fl 1 action de cultiver, de soigner : agrico-larum Cic. Agr. 2, 26, le travail des laboureurs; regiones omni cultu vacantes Cic. Tusc. 1, 45, régions sans aucune culture ; agrorum Cic. Leg. 2, 88, travail, culture des champs : qui cultus ha-bendo sit pecori Virg. G. 1, _ 3, quels soins apporter à l’entretien du troupeau, cf. Cic. 2, 158; cultus et curatio corporis Cic. 1. 94, les soins et l’entretien du corps (Off. 1, 106); eodem victu

et cultu corporis utuntur Cjes. G. 6, 24, 4, ils ont la même nourriture et les mêmes conditions d’existence matérielle (vêtement, habitation, etc.) ; vestitus cuttus-que corporis Cic. Lse. 49, le vêtement et la parure ; tenuis victus cultusque Cic. Lee. 86, une table et un confort modestes H incinctus Gabino cuttu Liv. 10, 7, 3, ayant ceint la toge à la manière des Gabiens II [fig.] : cultus animi Cic. Fin. 5, 54, nourriture, entretien de l’esprit, cf. Liv. 39, 8, 3; SEN. Ben. 6, 15, 2 fl 2 action de cultiver, de pratiquer une chose : studiorum hberaHum Sen. Brev. 18, 4; litterarum Gell. 14, 6, 1, culture des arts libéraux, de la littérature ; retigionis V. Max. 1, 6, 13, etc., pratique de la religion, cf. Tac Agr. 4; Sen. Ir. 3, 17, 1 II action d’honorer [parents, patrie, dieux, etc.] : Cic. Inv.2, 161; Part. 88: [en part.] deorum, culte des dieux, honneurs rendus aux dieux : Cic. Leg. 1, 60; 2, 5; 2, 8, etc; Tusc. 1, 64; CM 56 II 3 manière dont on est cultivé, état de civilisation, état de culture, genre de vie : funera sunt pro cultu Gallorum magnifica CJES. G. 6, 19, 4, les funérailles sont magnifiques eu égard au degré de civilisation des Gaulois; homines ad hune huma-num cultum civilemque deducere Cic. de Or. 1, 33, amener les hommes à noire état de civilisation et d’organisation sociale ; agrestis cultus Cic. Rep. 2,4, genre de vie champêtre (Liv. 7, 4, 7) fl 4 recherche, luxe, élégance, raffinement : [dans les édifices] Sen. Consl. 15, 5; Ep. 86, 9, etc.; [dans le style] Sen. Contr. 2, prsef. 1; Ep. 114, 10; Tac. D. 20; Quint. 2,10, 11, etc. Il [en m. part.] Sall. C. 13, 3; Liv. 29, 21, 13.

3 cultus, a, um (de l’inus. colo, d’où dérive occulo) = occuttus : Vop. Aur. 24, 1.

cûlulla, œ, f., Porph. Hor. 0. /, 31, 11, c. culullus.

cùlullus, i, m., vase de terre dont les Vestales se servaient dans les sacrifices : Acr. Hor. 0. 1, 31, 11 II [en gén.l vase à boire, coupe : Hor. P. 434.

cûlus, t, m., cul, derrière : Cic. Pis. 8; Catul. 23, 19.

1 cum, prép. [gouvernant l’abl.], avec: À 1 [idée d’accompagnement, de société] : habitare cum ahquo Cic. AU. 14, 20, 4, habiter avec qqn ; vagari cum aliquo Cic. AU. 8, 2, 3, errer avec qqn ; habere rem cum aliquo Cjes. G. 2, 3, 5, avoir une chose en commun avec qqn H una cum, v. una fl 2 [accompagnement dans le temps] : cum prima luce Cic. AU. 4, 3, 4 au point du jour ; siti.ul cum, v. simul; exit cum nuntio Cms. G. 5, 46, Ù part aussitôt la nouvelle reçue 11 3 [accompagnement, qualification, manière d’être] : magno cum luctu et gemitu totius civitatù Cic. Verr.

4, 76, au milieu de la désolation et des gémissements de la cité entière (1, 49; Liv. 9, 31, 8, etc.) ; cum dis bene juvantibus Liv. 21,

43, 7 avec l’aids favorable des dieux II slare cum pallio purpureo Cic. Verr. 4, 86, se tenir debout en manteau de pourpre ; esse cum telo Cic. Mil. 11, avoir une arme sur soi, être armé ; vidi argenteum Cupidinem cum lampade Cic. Verr. 2, 115, j’ai vu le Cupidon d’argent portant son flambeau, cf. 4, 109; venire Romam cum febri Cic. AU. 6, 9, 1, venir à Rome ayant (avec) la fièvre ; si esset cum iisdem suis vitiis nobi-lissimus Cic. Clu. 112, si avec tous ses vices il était en outre de la plus haute noblesse ; esse cum imperio Cic. Fam. 1, 1, 3, avoir un commandement; si cum signis legiones veniunt Cic. AU. 14, 5, 1, si les légions viennent enseignes déployées ; suaviter et cum sensu Cic. de Or. 2, 184, délicatement et avec tact ¶ ager cum decumo effert Cic. Verr. 3, 113, le champ produit dix pour un, dix fois autant (VARR. R. 1,

44, 1 ; Plin. 18, 95) ; cum cente-sima fruge fenus reddente terra Plin. 5, 24, la terre donnant en moisson un revenu de cent pour un ¶ cum eo quod, ajoutant que, avec cette réserve que : sit sane, sed tamen cum eo, quod sine pec-cato meo fiât Cic. AU, 6,1, 7, soit, mais à la condition pourtant qu’il n’y ait rien là-dedans à me reprocher ; cum eo quod... accidit ut Quint. 10, 7, 13, avec cette réserve qu’il arrive que... (2, 4, 30; 12,10, 47) ; cum eo ut subj., avec cette circonstance que (Liv. 30, 10, 21) ; avec cette stipulation que (Liv. 8,14, 8) (que ne... pas, cum eo ne Col. 5, 1, 4) U 4 (accompagnement et conséquence) : ut beneficium populi Romani cum vestra atque omnium civium salute tueatur Cic. Mur. 2, afin qu’il conserve pour votre salut et celui de tous les citoyens la faveur que lui a faite le peuple romain (flep. 2, 16; Cat. 1, 33; Verr. 1, 63); C. Ftaminius cecidit apud Trasu-mennum cum magno rei publiées vulnere Cic. 2, 8, C. Flami-nius succomba à Trasimène, portant ainsi un coup terrible à la république 1] 5 [instrumental] : [poét.] cum lingua lingere Catul. 98, 3, lécher avec la langue H 6 [construction de certains verbes marquant relations avec qqn] agere cum; res est aticui cum; loqui cum; stare, facerc cum, etc., v. ces verbes; [lutte, rivalité] cerlare, pugnare cum; [liaison] jungere cum; [divergence] dissi-dere, differre, etc. ; [construction de verbes composés de cum]: comparare, consentire, conferre, cum, etc.

m > cum se lie à la suite des pronoms personnels (touj. dans Cic.) : mecum, tecum, secum, nobiscum, vobiscum; à la suite du pron. relat., le plus souvent : quoeum (quicum), quacum, quo-cum, quibutcum.