Page:Gaffiot - Dictionnaire illustré Latin-Français.djvu/480

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

proportionné, harmonieux, bien fait : decens facies Ov. Tr. 3, 7, 33, traits réguliers, belle figure ; decens Venus Hor. O. 1, 18, 6, la belle Vénus ; decens equus Quint. 8, 3, 10, cheval bien fait || decentior Tac. Agr. 44 ; -tissimus Quint. 11, 3, 140.

dĕcentĕr (decens), convenablement, avec bienséance : Plin. Ep. 6, 21, 5 || -tius Hor. Ep. 2, 2, 216.

dĕcentĭa, æ, f. (decens), convenance : Cic. de Or. 3, 200 ; 2, 145.

Dĕcentĭăci, ōrum, m., soldats de Décentius : Amm. 18, 9.

Dĕcentĭus, ĭi, m., gouverneur des Gaules, qui fut nommé César : Amm. 17, 6 ; Eutr. 10, 12.

dĕcĕo, v. decet.

dēceptĭo, ōnis, f. (decipio), déception, tromperie : Aug. Civ. 22, 22.

dēceptĭōsus, a, um, trompeur, décevant : Ennod. Ep. 1, 7.

dēceptīvus, a, um (decipio), propre à tromper : Firm. Math. 5, 3 || qui exprime une idée de tromperie : Prisc. 18, 142.

dĕcepto, āre (decipio), tr., avoir l’habitude de tromper : Gloss.

dēceptŏr, ōris, m. (decipio), celui qui trompe, trompeur : Sen. Thyest. 140 ; Lact. Ir. 4, 8.

dēceptōrĭus, a, um, trompeur, décevant : Sen. Helv. 5, 6 ; Aug. Civ. 10, 27.

dēceptrix, īcis, f., trompeuse : Lact. Ep. 64, 17.

1 dēceptus, a, um, part. p. de decipio.

2 dēceptŭs, dat. ŭi, m. [ne se trouve qu’au dat. sing.] erreur, tromperie : Tert. Anim. 18 ; Marc. 3, 6.

dĕcēris, is, f. (δεκήρης), navire à dix rangs de rames : Suet. Cal. 37.

dēcermĭna, um, n. (decerpo), branchages qui ont été élagués : P. Fest. 72, 7 || [au fig.] restes, rebuts : Apul. *M. 1, 6.

dēcerno, crēvī, crētum, ĕre, tr., ¶ 1 décider, trancher [une chose douteuse, contestée, etc., par les armes, par la discussion, etc.] : rem dubiam decrevit vox opportune emissa Liv. 5, 55, un mot lancé opportunément trancha l’incertitude ; primus clamor atque impetus rem decrevit Liv. 25, 41, 6, les premiers cris, le premier choc décidèrent l’affaire ; certamen, quod ferro decernitur Cic. de Or. 2, 317, lutte, qui se tranche par le fer, cf. Fam. 10, 10, 1 ; Liv. 28, 14, 12 ; [pass. imp.] de salute rei publicæ decernetur Cic. Att. 8, 5, 2, le combat décidera du sort de la république || [abst] : expetenda magis est decernendi ratio quam decertandi fortitudo Cic. Off. 1, 80, il faut rechercher la décision par des moyens rationnels plutôt que par le courage dans un combat [mais decernendi potestatem Pompeio fecit Cæs. C. 3, 41, 1, il offrit à Pompée l’occasion de décider par les armes = de combattre] || [en part.] chercher la décision d’une affaire, [donc] combattre : me pro meo sodali decernere Cic. de Or. 2, 200, [je fis voir] que je luttais pour un de mes compagnons ¶ 2 décider, juger, régler : consules de consilii sententia decreverunt secundum Buthrotios Cic. Att. 16, 16 c, 11, les consuls d’après l’avis du conseil décidèrent en faveur des Buthrotions ; druides decernunt Cæs. G. 6, 13, 5, les druides prononcent || décréter : cum senatus triumphum Africano decerneret Cic. Fin. 4, 22, le sénat décernant le triomphe à l’Africain ; supplicationem Cic. Fam. 15, 4, 11, décréter des actions de grâce aux dieux ; provincia desponsa, non decreta Cic. Prov. 37, gouvernement promis, non assigné (décrété) ; [avec prop. inf.] : mea virtute atque diligentia patefactam esse conjurationem decrevistis Cic. Cat. 4, 5, vous avez décrété que c’était grâce à mon énergie et à mon activité que la conjuration avait été dévoilée ; mihi reliquam ætatem a re publica procul habendam decrevi Sall. C. 4, 1, j’ai décrété (décidé) que je devais maintenir le reste de ma vie éloigné des affaires publiques ; [avec ut subj.] : senatus decrevit populusque jussit ut... Cic. Verr. 2, 161, le sénat décréta et le peuple ordonna que..., cf. Fam. 1, 1, 3 ; [avec subj. seul] : senatus decrevit, darent operam consules ne... Sall. C. 29, 2, le sénat par décret chargea les consuls d’aviser aux moyens d’empêcher que... (Cæs. C. 1, 7, 5) ¶ 3 décider pour soi-même, se résoudre à : [avec inf.] Cæsar Rhenum transire decreverat Cæs. G. 4, 17, 1, César avait décidé de traverser le Rhin ; [avec ut subj.] Cic. Tusc. 3, 65 ; [avec subj. seul] Pl. Pœn. 501.

>>> formes sync. du pf., decresse, decrerim, decreram, decrero, decresset, fréq. chez les comiques, Cic., Liv., etc.

dēcerpo, cerpsī, cerptum, ĕre (de et carpo), tr., ¶ 1 détacher en cueillant, cueillir : flores Lucr. 1, 927, cueillir des fleurs ; acinos de uvis Cat. Agr. 112, 3, détacher des grains de raisin des grappes ; arbore pomum Ov. M. 5, 536, cueillir un fruit à un arbre ¶ 2 [fig.] détacher de, retrancher de : animus decerptus ex mente divina Cic. Tusc. 5, 38, âme, parcelle détachée de l’esprit divin ; aliquid de gravitate decerpere Cic. de Or. 2, 229, ôter qqch à l’autorité d’un discours (la diminuer) || recueillir : ex re fructus Hor. S. 1, 2, 79, recueillir des avantages d’une chose, cf. Cic. Marc. 7 ; decus pugnæ Sil. 4, 138, recueillir l’honneur d’un combat || cueillir, détruire : spes Quint. 6, pr. 10, faucher des espérances.

dēcerptĭo, ōnis, f. (decerpo), action de cueillir, de détacher : Non. 187, 9 ; Aug. Julian.[1] 6, 23.

dēcerptŏr, ōris, m. (decerpo), celui qui fait des extraits : Aug. Sec. Julian.[2] 1, 16.

dēcerptus, a, um, p. de decerpo.

dēcertātio, ōnis, f., décision d’un combat, décision : harum rerum decertatio Cic. Phil. 11, 21, la décision de ces intérêts.

dēcertātŏr, ōris, m., (martyr) qui lutte : Cassiod. Eccl. 3, 16 || querelleur : Ambr. Pol. 36, 11.

dēcertātus, a, um, v. decerto.

dēcerto, āvī, ātum, āre, int. et qqf tr., ¶ 1 int., décider par un combat, trancher une querelle en combattant, livrer une bataille décisive : prœlio, pugna Cæs. G. 3, 23, 7 ; 7, 77, 8, etc. ; armis Cæs. C. 3, 19, 2, ou decertare seul Cæs. G. 2, 10, 4, etc., livrer une bataille décisive, [ou simplt] livrer bataille, combattre, cum aliquo Cæs. C. 3, 19, 2, contre qqn ; [pass.imp.] omnia facienda ne armis decertetur Cic. Att. 7, 6, 2, il faut tout tenter pour éviter qu’on ne cherche une solution par les armes || non disceptando decertandum erat Cic. Planc. 87, ce n’est pas au moyen de discussions qu’il fallait vider la querelle, cf. Off. 1, 34 ; an decertare mecum voluit contentione dicendi ? Cic. Phil. 2, 2, voulait-il faire assaut d’éloquence avec moi ? hos decertare pro meo capite vel vitæ periculo velle videbam Cic. Planc. 101, je les voyais disposés à combattre pour ma conservation même au péril de leur vie ¶ 2 tr. [à l’adj. verb. et au part.], livrer combat au sujet de qqch [dans un concours] : ad eas laudes decertandas venire Gell. 10, 18, 6, venir concourir au sujet de cette glorification (disputer l’honneur de la faire) || remplir de combats, de guerres : ventis decertata æquora Stat. Th. 1, 479, flots livrés aux batailles des vents.

dēcervīcātus, a, um (de, cervix), décapité : Sid. Ep. 3, 3.

dēcessĕ, v. decedo >>>.

dēcessi, parf. de decedo.

dēcessĭo, ōnis, f. (decedo), ¶ 1 action de s’éloigner, départ [en parl. de pers. et de ch.] : Cic. Fam. 4, 10 ; Tusc. 1, 110 || [en part.] départ d’un fonctionnaire de sa province : Cic. Pis. 89 ; Fam. 4, 4, 5 ¶ 2 déperdition, soustraction [opp. à accessio, augmentation, addition] de qqch : Cic. R. Post. 30 || diminution, décroissance : Cic. Tim. 18 ¶ 3 [fig. en parl. des mots] passage au sens figuré : Gell. 13, 29, 1.

dēcessŏr, ōris, m. (decedo), le sortant, le prédécesseur, magistrat qui sort de charge, c.-à-d. quitte une province après avoir fait son temps : Cic. Scaur. 33 ; Tac. Agr. 7.

1 dēcessus, a, um, part. p. de decedo, qui s’est retiré : Rutil. 1, 313 || un mort : Inscr.

2 dēcessŭs, ūs, m., ¶ 1 départ : Nep. Tim. 2, 3 || sortie de charge [d’un magistrat] : Cic. Phil. 2,

  1. Serait-ce pas plutôt Jul. abbr. (cf. p. 1704) de Contra Julianum ?
  2. Ne serait-ce pas plutôt Jul. op. imp. abbréviation (cf. p. 1704) de Contra secundam Juliani etc. ?