Page:Gaffiot - Dictionnaire illustré Latin-Français.djvu/535

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

dignoscentïa, œ, f. (dignosco), discernement : Aug. Civ. 14, 17.

dignoscïbïlis (dïri-), c, qu’on peut distinguer, apercevoir : Itin.-Alex. 20.

dignosco (dïn-), ôvi, 5lum, ëre (dis, nosco), tr., discerner, distinguer : civem hoste Hon. Ep. 1, 15,29, distinguer un citoyen d’un ennemi ; vix ut dignosci possit a masticke vera Plin. 12, 72, de sorte qu’on peut à peine la distinguer de la vraie gomme; dominwn ac servum dignoscere Tac. G. 20, distinguer le maître de l’esclave ; sortis homines Quint. 11, 3, 31, reconnaître les hommes à leur voix : dignoscere quid solidum crepet Pers. 5, 24, distinguer ce qui rend un son plein II reconnaître que [avec Prop. inf.j : Amm. 26,

1, 7 ; [pass.J si liberlus inopia laborare dinoscitur MODEST. Dig.

2, 4, 25, si l’on reconnaît qu’un affranchi souffre de l’indigence.

dignus, a, um (’décrias, decet), digne de, qui mérite [en bonne ou mauv. part] : *\ 1 [avec abl.] : vir majoribus suis dignissimus Cic. Phil. 3, 25, cet homme si digne de ses ancêtres ; summa laude Cic. Rep. 3, 7, digne de la plus grande estime ; audacia odio digna Cic. Verr. 4, 73, audace qui mérite la haine ; aliquid memoria di-gnum eonsequi Cic. Rep. 1, 13, accomplir des choses dignes de mémoire; res digna regio mu-nere, digna Capitolio Cic. Verr. 4, 65, objet digne d’être offert en présent par un roi, digne du Capitule ; (meus discessus) misericordia dignior quam contumelia Cic. Pis. 32, (mon départ) plus digne de compassionqued’outrage II aliquid piaculo dignum Liv. 40, 13, 4, qq action qui mérite une expiation ; [avec supin, en -u] : nihil dignum dicta Liv. 4, 30, 4, rien qui mérite d’être mentionné, cf. Plin. 6, 97; Liv. 9, 43, 6; 25, 1,5; Suet. Aug. 43; Tac. Agr. 1 11 2 [avec qui subj.J : dignus qui imperel Cic. ies. 3, 5, digne de commander ; liomines digni qui buscum disse-ratur Cic. Ac. 2, 18, hommes qui méritent qu’on raisonne avoc eux ; (Diana) etiam hostibus digna, quam sanctissime colerent, vidéba-tur Cic. Verr. 4, 72, (cette statue de Diane) même aux yeux des ennemis méritait d’eux le plus saint des cultes If 3 avec inf. [poét.] : VlRG. B. 5, 54 ; etc. Hor. S. 1,4,3, etc.; Ov. M. 1, 241, etc.; (auc-tores) quibus dignius credi est Liv. 8, 26, 6, (les sources) les plus dignes de foi 1f 4 [avec ut] {{sc|Pl}. Mil. 1140; Liv. 23,42, 13; 24, 16,19; Quint. 8, 5, 12; 12,11,24 H 5 [avec gén.] : {{sc|Pl}. TH. 1153; Balb. AU. 8, 15 a, 1; Tac. An. 15, 14 ; Ov. Tr. 4, 3, 57 11 6 [avec ace. de pron. n.] : scire quid dignus siem {{sc|Pl}. Cap. 969, savoir ce que je mérite (Ter. Phorm. 519) 1T 7 [avec ad] ad tuam formam dignast {{sc|Pl}. Mil. 968, elle mérite de t’être comparée pour la beauté ; dignus Imic ad imitandumGic. Rep. 1,30, digne de lui servir de modèle |]

[avec dat., décadence] : Vop. Prob.24, 6; CIL 8, 9080^8 [pris abs’l digne, méritant : dili-gere non dignos Cic. Las. 78, donner son affection à des gens indignes ; ipse per se dignus Cic. Arch. 6, ayant par lui-même tous les titres à cette distinction ; [pris subs’] Cic. Phil. 3, 22, un homme digne II digna causa Liv. 21, 6, 4, cause juste ;pro magnitudine rerum aliquid dignum eloqui Cic. Cœcil. 42, eu égard à l’importance de l’affaire, prononcer les paroles qui conviennent, cf. Sall. C. 51, 8 ; Ter. Hec. 209; dignum. operœ pre-tium venit cum... Quint. 12, 6, 7, un juste prix de la peine se présente quand..., on fait une œuvre qui en vaut la peine quand..., cf. Liv. 21, 48, 6 ¶ dignum est, il est digne, il convient, il est juste (approprié) : [avec Prop. inf.] quid minus est dignum quam tibi pejus quidquam mderi dedecore T Cic. Tusc. 2, 14, qu’y a-t-il de moins séant que de voir qu’à tes yeux il y a qqch de pis que le déshonneur ? ¶ minus œgre quam dignum erat Liv. 1, 14, 3, avec moins de peine qu’il ne convenait.

dïgrëdïor, gressus sum, grëdi (dis, gradior), int., If 1 s’éloigner, s’écarter, s’en aller : numquam est a me digressus Cic. Suil. 34, jamais il ne m’a quitté; digredi e loco C/ES. C. 1, 72, 4, s’éloigner d’un lieu ; domo SALL. J. 79, 7, partir de chez soi; in sua caslra Sall. J. 109, 3, rentrer chacun dans son camp ; ad sua tutanda Tac. An. 4, 73, s’en aller pour défendre ses intérêts ; domum Tac. An. 2, 30, rentrer chez soi If 2 [fig.J digredi ab eo, quod proposueris Cic. de Or. 2, 311, s’écarter de son sujet ; a causa Cic Br. 322 ; de causa Cic. Inv. 1, 97,faire une digression en plaidant; ofjicio Ter. Phorm. 722, s’écarter du devoir; ex eo et regredi in id Quint. 10, 6, 5, s’écarter de son sujet et y revenir ; sed eo jam, unde hue digressi sumus, rever-tamur Cic. 3, 60, mais revenons enfin au point dont nous nous sommes écartés pour cette digression ; ssepe datur digre-diendi locus Cic. de Or. 2, 312, on a souvent l’occasion de faire une digression.

m > degredior *Cic. de Or. 2, 312.

dïgressïo, ônis, f. (digredior), H 1 action de s’éloigner, départ: congressio, digressio nostra Cic. Q. 1, 3, 4, notre entrevue, notre séparation 1î 2 [fig.] a) action de s’écarter du droit chemin : Gell. 1, 3, 14; b) [rhêt.] a proposita oratione Cic. Br. 292, action de s’écarter de son sujet, digression, cf. de Or. 3,203 ; [ou abs’l digression : Cic. Inv. 1, 21; 97; {{sc|Pl}., Quint. 10, 1, 33.

m>> > degressio *Cic. de Or. 2, 312.

dïgressïvus, a, um, relatif à la digression : Cassiod. Inst.Div.4.

1 digressus, a, um, part, de digredior.

2 digressus, ûs, m., action de s’éloigner, départ : Cic. Q. 1, 3, 4 ; 2, 50 ; Pis. 63 ¶ digression, épisode : Quint. 4, 3, 14; 10, 5,-17.

1 dii, deorum, {{sc|Pl}. de deus.

2 dii, gén. dat., v. diesm-^-dïïambus, i, m. (Sifa[i6oç), pied

dil’ambe, de deux ïambes : Diom. 481, 3.

Dïjôvis (Dïôvis), is, m., Jupiter : Varr. L. 5,66 ; Gell. 5,12.

dïjùdïcàtïo, ônis, f. (dijudico), jugement qui tranche : Cic. Leg. 1, 56.

dijûdïcàtrix, ïcis, t., cello qui discerne : Apul. Plat. 2, 6.

dïjûdïcâtus, a, um, part. p. de dijudico.

dïjûdïco, âvi,âtum, are,tr. (dis, judico), H 1 séparer par un jugement, décider, trancher : dijudi-care controversiam Cic. Fin. 3, 6, trancher un différend; quam vir optimam esse dijudicat {{sc|Pl}. Amph. 677, que son mari juge être entre toutes la plus honnête ; [pass. impers.] dijudicari non po-terat uter ulri virtute anteferendus videretur Gjes. G. 5, 44, là, on ne pouvait décider lequel devait avoir le pas sur l’autre en courage Il dijudicola jam belli fortuna Oes. C. 2, 32, 6, le sort de la guerre étant déjà tranché ¶ [abs1] Miter sententias Cic. Tusc. 1, 23, décider entre des opinions ir 2 discerner, distinguer : vera et falsa Cic. Ac. 2, 107 ; vera a falsis Cic. Part. 139, distinguer le vrai du faux; dijudicandum est imrnodi-cum sit an grande Plin. Ep. 9, 26, 6, il faut distinguer si c’est exagéré ou grand.

dïjûgàtïo, ônis, f. (dijugo), séparation : Ahn. 2, 14.

dljûgïum, U, n. (dijugo), séparation : Chalcid. Tim. 193.

dyûgc-jâtWTO, are, tr. (dis,jugo), séparer : dijugalus ab aliquo Arn. 5, 9, séparé de qqn ¶ dételer : Sev.-Sanct. 47.

dijunct-, v. disj-,

dïlâbïdus, a, um (dilabor), qui s’use facilement : Plin. 8, 219.

dïlâboi, lapsus sum, lâbi, int., Il 1 s’écouler de côté et d’autre, se dissiper [pr.J ; Fibrenus... rapide dUapsus cito in unum confluit Cic. Leg. 2, 6, le Fibrène [partagé en deux bras égaux]... s’échappe de part et d’autre en un cours rapide pour reformer prompte-ment un seul lit; dilapsa glacies Cic. 2, 26, glace fondue ; dilabitur kumor Plin. 2, 65, le liquide s’échappe ; dilabens saslus Tac. An. 14, 32, le reflux ; dila-bente nebula Liv. 41,2,4, le brouillard se dissipant ; dilapsus calor VlRG. En. 4, 704, la chaleur vitale s’échappa H 2 se disperser : exerci-tus brevi dilabitur Sall. J. 18, 3, l’armée se disperse piomptement ; dilabi ab signis Liv. 23, 18, 16, abandonner les drapeaux \necjam ex eo loco turba dilabebatur Liv. 6’, 17, 6, la foule ne quittait plus ce lieu ; dilabi in oppida Liv. 8, 29, 12, se disperser dans les places