Page:Gaffiot - Dictionnaire illustré Latin-Français.djvu/65

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


du public II bonus adsiduusque dominus ClC. CM 56. un maître de maison diligent et toujours présent (vigilant) ; flagitator ClC. Br. 18, créancier qui réclame avec ténacité, cf Verr. pr. 36; AU. 1, 11,1, ele. ; hostis adsiduus magis quam gravis Liv. 2, 48, 7. ennemi plus opiniâtre que redoutable ffl 2 quia une durée persistante (ininterrompue) : .adsiduus lubor C/ES. G. 7, 41, 2; Gic. de Or. 3, 58, travail incessant; adsidua et perpétua extra alicujus rei ClC. Fam. 6, 13, 2, le scuci toujours en éveil et ininterrompu’ ’dé qqch ; adsidui colidianique sermones Cic. Sest. 24, propos tonus sans discontinuer tous les jours ; adsidua ae diligens scriplura Cic. de Or. 1, 150, composition .écrite faite assidûment et avec conscience.

adsiem, v. adsum B) >.

adsignâtïo (ass-), ônis, f., assignation, répartition: agrorum Cic. Agr. 2, 8â, partage des terres; Sullana ClC. Agr. 3, 13, partage fait par Sylla ; novas adsignationes insliluere Cic. Agr. 3, 10, instituer de nouveaux partages.

adsignâtôr(ass-), Gris, m., celui qui assigne, qui répartit : Ulp. Dig. 38, 4, 3, 1.

adsignâtus (ass-), a, um, part, de adsigno.

adsignïfïcâtïo (ass-), ônis, f., explication ajoutée en plus , expression surabondante : Carm. Fig. 184.

adsignïfïco (ass-), âvî, âtum, are, tr., apporter une démonstration (indication), indiquer, montrer: Varr. L. 6, 36, etc.; R.2, 11, 10.

adsigno (ass-), âvi, âtum, are, tr.,U 1 assigner, attribuer dans une répartition : inferiorem œdiumpar-tem alicui Crc. Do/m. 116, destiner à qqn la partie inférieure d’une maison ; equos publiées ClC. Rep. 2, 36, affecter (attribuer) les chevaux officiels [= fournis par l’Etat aux chevaliers] ; eolonis agros Cic. Agr. 1, 17, attribuer des terres aux eclens [populo Cic. Agr. 2,19, au peuple]; locum sepul-chro Cic. Plût. 9, 17, affecter un emplacement à l’érection d’un tombeau II apparitores a prsetore adsignati ClC. Verr. 3,61, huissiers assignés par le préteur; M. Fabio legalo adsignat équités Liv. 4, 27, 9, il attribue au légat M. Fabius le commandement de la cavalerie ; ordines Cic. Pis. 88, distribuer les grades de centurion; quibus deporlanda Romam regina Juno adsignata erat Liv. 5, 22, 4, [jeunes gens] auxquels avait été confiée la mission d’emporter à Rome la déesse reine, Juncn, cf. 42, 37, 4 ; munus humanum adsi-gnatum a deo ClC. Rep.. 6, 15, tâche assignée par Dieu à l’homme 11 2 attribuer, imputer, mettre sur le compte de : prts-ceptum deo ClC. Fin. 5, 44,. attribuer un précepte à un dieu; mortem Clodii virluti Milonis Cic. Mil. 6, allribuer la mort de Clo-

dius au courage de Milc’rï; nec-vero id komini-quiéquam, ■ -sed ’tempori adsignandûm pulavit-ClC. R, Post. 27, et tcut le monde pensa qu’il fallait. imputer la responsabilité du fait, non pas au personnage, mais aux circonstances, llcitipœ fortunam adsignare ClC. Verr. 5, 131 [lcçcn de V], imputer à faute ce qui n’est que du hasard.; glorix sibi aliquid Gell. 11, 9, 2, se faire un titre de gloircdc qqcli H 3rcmcttre, édifier: aliquemeus-todibus JUST. 14, 4, 21, remettre qqn aux gardes; juvè’nes ’famai I’lin. Ep. G, 23, 2, confier’ des jeunes gens à la renommée 1[ 4 [rare] apposer un cachet sur", sceller : Pers. 5, ■ 81 ; Jul. Dig. 30i 92.

adsïlïo (ass-), siluï, îre, int. (ad, salio), 11 1 sautée centre (sur) : PHiED. 4, 2, 14; Col. 8,, 3; 5, etc. ; Curt. 9, 7, 21 ; mœnibiis’ Ov. M. 11, 526, assaillir les remparts; lam improvisi adsiluere, «t... Tac. H. 4, 77, ils se jetèrent en avant dans une attaque si brusque que.’.. ; hosles ex occasionibus adsi-lienles Sen. Tranq..!, 1, ennemis qui ncus assaillent quand ils en ent l’cccasicn ¶ adsiliunt fluclus Ov F. 3, 591, les^ilcts se .soulèvent à. l’ençcntrc,;. (navis) ’fert adsilienàa kqùora Ov. Tr, 1, 10, 7, (le navire) supporte les flots qui l’assaillent; (insittai) quas adsilU spumiger ASgonStat. TU. 5, 56, (îles) que bat de ses flots l’Egée [mer] écumantc’.ir 2 [fig.] ad genus illud orationis adsilire Çic. de Or. 2, 213, se jeter sur (pa’sscr brusquement à) cette manière oratoire.

3©—>- du supin adsultum, qui ne se rencontre pas, proviennent adsullim, adsultus.

adsïmïlâtïo (ass-), ônis, f., v. adsimûlalio: Plin. H, 262.

adsïmiQâtus (ass-), a,um,part, de adsimilo.

adsTmïlis (ass-), e, dont la ressemblance s’approche de, à peu près semblable a : [av. gen.] TPl. Mère. 957 ; LucR. 4, 310; Ov. Tr.

1, 6, 27 11 [av. dat.] Cic. 2, 136; Virg. En. 6, 603; Ov. P. 2,

2, 85.

adsïmflïtër (ass-), pareillement, semblablcment : Pi.. Bae. 951.

adsïmïlo (ass-), are, v adsi-mulo: PL. Bac. 962; Ov. M. 5, 6; Plin. 3, 43; Quint. 10, 2, 12; Tac. An. 11, 11; 16, 17; SUET. Tib. 57.

adsïmùlantër (ass-), de la même façcn : NiGlD.d. Non. 40,25.

adsïmùlâtïcïus (ass-.)> a, um, simulé, à quoi l’on n’a pas droit : Cod. TH. 6, 22, 8.

adsïmùlâtïo (ass- ),ônis, f., 111 reproduction simulée, feinte,simu-laticn : Front. Slral. 2, 7, 13’; Don. And. 45; COD. JusT. 2, 18, 24, 2 ¶ [t. de.rhétj Her. 4, 50 11 2 action de rendre semblable, ressemblànco’ : Plin. 1’}, 262 H comparaison : prohibueraiostentare vanus adsimulatione Tac. An. 15,

49, il avait défendu [à Lucain] de montrer [ses vers], ayant la vanité de se comparer à lui.

adsïmûlâtâvus (ass-), a, um, relatif’à la comparaison, de comparaison : Virg. Gram. Epist. 6, p. 171, H,

adsïmùlâtôr (ass-), ôris, Dissimulateur, hypocrite : DON.And. 175.

adsïmùlâtus(ass-), a, um, 11 1 feint, simulé : virlus adsimulata Cic. Ciel. 14, vertu feinte ; alia vera, alia adsimulata Liv. 26,19,9, traits les uus vrais, les autres inventés ; in Mis vera, in his adsimulala maleria est Quint. 10, 2, 12, dans ceux-là [discours] les sujets sent réels, dans celles-ci [déclamations] ils sent fictifs 11 2 lilterte adsimutaliR Cic. Verr. 2, 189, lettres [alphabet] reproduites en fac-similc.

adsïmûlo (ass-), âvi, âlitm, are, tr., 1T 1 reproduire, simuler, feindre: Pl. Pœn. 1106, etc.; Amphi-truonemmemet esse ddsimulabo PL. Amp. 874, je feindrai d’être" moi-même-Amphitryon, cf. 999; Cap. 224, ele.; adsimulabo quasi nune exeam Ter. Eun. 461,ja ferai semblant de sertir à lîinstant, cf. PL. Èp.196; Mil. 1176; Amp. 115» ve-nenum, quo paulatim inrepenle for-tuilus morbus adsimularelur Tac. An. 4,8, un peisen tel que, se glissant, insensiblement, il fit orcirc à une maladie soudaine, cf. An. 4, 59; 6, 25 1T 2 rendre semblable, reproduire par l’imitation : eequid adsimulo similiter ? Pl. Men. 146, y a-t-il là de la ressemblance ? lilterx adsimùlatse Cic. Verr. 2, 189j lettres reproduites (fac-similc d’écriture) ; assimulata castrorum consuetudine Nep. Eum. 9, 4, en imitant les usages de la vie des camps I! ira speciein humani oris deos ads. Tac. G. 9, représenter les dieux scus une ferme humaine; montibus adsimulata nubila Lucr. fi, 189, nuages en ferme de montagnes; fabulosa et exlernis mira-culis adsimulata Tac. >ln. 11, 11, récits fabuleux et forgés en imitation des prodiges de l’étranger 1T 3 comparer, assimiler : Cio. Inv. 1, 42; Ov. M. 5, 6; Tr. 1, 6, 28>; formam totius Brilannim oblcngœ scululœ vel bipenni adsl-mulavere Tac. Agr. 10, ils ont comparé (assimilé) la configuration d’ensemble de la Bretagne à un plat eblong-ou à, une hache à deux tranchants.

adsisto (ass-), slïtï, sistëre, int. I U 1 se placer auprès, s’arrêter auprès : ’ad AehiUis tumulum Cic. Arch. 24, s’arrêterprbs du tembeau d’Achille ; contra hosles in ponte Cic. Leg. 2, 10, se placer sur le pent face à l’ennemi ; in publico in conspectu palris C/ES. G. 6, 18, 3, se montrer en public devant leur père |l [dat.] tabernaculis Tac. -An. 2, 13; s’arrêter auprès des tentes ; leclo Ov. F. 5, 457, se dresser près du lit; consulum Iribu-nalihus Tac. An. 13, 4, se présenter devant le tribunal des cen-