Page:Garneau - Histoire du Canada depuis sa découverte jusqu'à nos jours, tome I, 1845.djvu/248

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
249
DU CANADA.


LIVRE III.



CHAPITRE I.




DISPERSION DES HURONS.



1632–1663.

Louis Kirtk rend Québec à la France en 1632. — Champlain revient en Canada comme gouverneur, et travaille à s’attacher les Indigènes plus étroitement que jamais. — Collége des Jésuites construit à Québec. — Mort de Champlain, (1635). — M. de Montmagny le remplace. — Guerre entre la confédération iroquoise et les Hurons ; les succès sont partagés. — Le P. Le Jeune établit le village indien de Sillery. — Fondation de Montréal (1641), par M. de Maisonneuve. — Fondation de l’Hôtel-Dieu et du couvent des Ursulines. — Paix entre toutes les nations indiennes ; elle est rompue par les Agniers. — M. d’Aillebout relève M. de Montmagny comme gouverneur de la Nouvelle-France. — La guerre devient extrêmement vive entre les Iroquois et les Hurons : succès prodigieux des premiers ; les Hurons ne pouvant leur tenir tête sont dispersés, les uns vers le lac Supérieur, d’autres vers la baie d’Hudson, le reste vers le bas St.-Laurent (1649–50). — La Nouvelle-Angleterre fait proposer au Canada un traité de commerce et d’alliance perpétuelle. — M. de Lauson succède à M. d’Aillebout. — Les Iroquois après leurs victoires sur les Hurons, lâchent leurs bandes sur les établissemens français. — M. d’Argenson vient remplacer M. de Lauson. — Le dévouement de Daulac sauve le Canada. — Les Iroquois demandent et obtiennent la paix. — Le baron d’Avaugour arrive comme gouverneur à Québec ; remontrances énergiques qu’il fait à la cour sur l’abandon de la colonie ; on y envoie 400 hommes de troupes. — Dissentions entre le gouverneur et l’évêque, M. de Pétrée. — Célèbre tremblement de terre de 1663. — Rappel de M. d’Avaugour auquel succède M. de Mésy. — La compagnie des cent associés rend le Canada au roi et se dissout (1663).


Le Huguenot, Louis Kirtk, garda Québec environ trois ans pour l’Angleterre, et rendit