Page:Garneau - Histoire du Canada depuis sa découverte jusqu'à nos jours, tome I, 1845.djvu/302

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
303
DU CANADA.

dans ses desseins. Cromwell voulant reprendre la Nouvelle-Écosse, chargea de cette entreprise en 1664, le major Ledgemack, qui surprit d’abord la Tour. Cet officier cingla ensuite vers Port-Royal, qu’il prit aussi sans coup-férir, ainsi que le Borgne, qui finit par une lâcheté une carrière où il ne s’était distingué que par le pillage et l’incendie. Son fils et un nommé Guilbaut, marchand de la Rochelle, ayant peu après élevé un petit fort de pieux à la Hève, y furent attaqués par les soldats du Massachusetts. Guilbaut les repoussa avec perte de leur commandant ; mais voyant la supériorité de leurs forces et n’ayant point d’autre intérêt dans la place que ses marchandises, la rendit à condition qu’il emporterait tout ce qui lui appartenait.

Cependant M. Denis, étant retourné à Chedabouctou, où il vivait en bonne intelligence avec les Anglais, ne tarda pas à être attaqué par ses propres compatriotes. Un nommé de la Giraudière obtint, sous de faux prétextes, de la compagnie de la Nouvelle-France la concession de Canceau. Ce nouveau prétendant commença par s’emparer d’un des navires de Denis et de son comptoir du Cap-Breton ; puis il vint l’investir dans son fort. Cela fut pour ce dernier la cause d’un procès dont les frais et les pertes occasionnées par la suspen-