Page:Garneau - Histoire du Canada depuis sa découverte jusqu'à nos jours, tome I, 1845.djvu/476

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
478
HISTOIRE

coule vers le côté opposé, à la mission de la baie du lac Michigan.

Telle fut l’expédition du P. Hennepin, qui reconnut, lui, le Mississipi depuis l’embouchure de l’Ohio jusqu’au Sault-St.-Antoine en remontant vers sa source, et qui entra probablement dans le Missouri un des grands affluens de ce fleuve. En revenant, il ne fut pas peu étonné de rencontrer vers le Ouisconsin, sur les bords du Mississipi, des traitans conduits par un nommé deLuth qui l’avaient probablement devancé dans ces régions lointaines.

Tandis que Hennepin explorait le haut du Mississipi, les affaires de la Salle empiraient de jour en jour à Crèvecœur où commandait Tonti. Mais pour bien comprendre la cause des événemens qui obligèrent celui-ci à évacuer finalement ce poste, et celle des obstacles qui surgirent autour de la Salle, il est nécessaire de dire quelque chose de sa position en Canada, et des craintes qu’y excitaient dans le commerce les grands projets qu’il formait sans cesse touchant les contrées de l’Ouest. Arrivé dans le pays, comme je l’ai dit, sans fortune, mais avec une vaste ambition et des recommandations qui lui donnèrent accès auprès des personnes en autorité, et dont il cultiva l’amitié avec le plus grand soin, il devint bientôt l’objet de leur faveur spéciale, tandis que ses projets