Page:Garneau - Histoire du Canada depuis sa découverte jusqu'à nos jours, tome I, 1845.djvu/52

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
52
HISTOIRE

portion du Brésil, le nom d’Amérique, qui s’étendit petit à petit dans la suite à tout le continent. Voici comment s’introduisit cette appellation. Améric Velpuce, de Florence, accompagna Alonzo de Ojeda dans une expédition à la Terre-Ferme en 1499. Il fit deux ans après un autre voyage sur les côtes du Brésil, et ensuite un troisième dans la même contrée, où il découvrit la baie de tous les Saints pour le roi de Portugal. Il publia à Strasbourg, en 1505, et à St.-Diez en Lorraine deux ans après, deux relations de ses voyages, dans la dernière desquelles il prétend avoir découvert la Terre-Ferme en 1497, l’année même où Colomb y aborda pour la première fois. Presque tous les auteurs, s’appuyant sur des documens contemporains, regardent cette dernière relation, que Velpuce a donnée, sous la forme d’une lettre au Prince René de Lorraine, comme l’histoire de ses aventures particulièrement dans le voyage qu’il fit avec Ojeda.[1] Néanmoins comme ses deux relations furent longtemps les seules rendues publiques sur le Nouveau-Monde, son nom resta attaché à ce continent, et fut ensuite consacré par l’usage.

Trois ans après le voyage de Cabot, il paraît

  1. Témoignages dans le procès du fils de Colomb avec le roi, 1508. Las Cases, Al Sanchez de Carvajal, Herrera.