Page:Garneau - Histoire du Canada depuis sa découverte jusqu'à nos jours, tome II, 1846.djvu/274

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
273
DU CANADA.

Canada, le projet de M. Raudot avec la variante cependant d’Halifax au lieu de Louisbourg, serait bien près de sa réalisation puisque la différence entre les deux entreprises ne tiendrait qu’à celle des circonstances diverses du transport entre ces deux époques. En 1706 l’entrepôt avait besoin de voies liquides pour recevoir et expédier dans toutes les directions les productions et les marchandises. Aujourd’hui un entrepôt peut être placé aussi bien au centre d’un continent qu’au sein d’une mer, parce que l’on peut sur terre faire rayonner des chemins de fer tout aussi bien que des vaisseaux sur l’Atlantique, et que la vapeur franchit les espaces même avec plus de rapidité sur le premier que sur le dernier élément. Ce projet, M. Raudot voulait en confier l’exécution, non à une compagnie toujours égoïste et sacrifiant sans cesse l’avenir au présent, mais au gouvernement qu’il priait de s’en charger, entrant dans les détails les plus minutieux pour lui en démontrer les facilités ; mais la guerre que la France soutenait alors contre l’Europe entière et qui occupait toute l’énergie et toutes les forces du royaume, absorbant une partie de sa jeunesse et le trop-plein de la population, ne lui laissait ni le temps ni les moyens de penser à une pareille entreprise. Après la guerre cependant, les choses ayant subi des altérations profondes, la réali-