Page:Gautier - Voyage en Espagne.djvu/247

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


de ne jamais manger de viande, et la tortue est considérée comme poisson par les casuistes. Celles-ci devaient servir à la nourriture des moines. La révolution les a sauvées.

Pendant que nous sommes en train de visiter les couvents, entrons, s’il vous plaît, dans le monastère de Saint-Jean de Dieu. Le cloître en est des plus bizarres et d’un mauvais goût tout à fait prodigieux ; les murailles, peintes à fresque, représentent différentes belles actions de la vie de saint Jean de Dieu, encadrées dans des grotesques et des fantaisies d’ornement qui dépassent ce que les monstres du Japon et les magots de la Chine ont de plus extravagant et de plus curieusement difforme. Ce sont des sirènes qui jouent du violon, des guenuches à leur toilette, des poissons chimériques dans des flots impossibles, des fleurs qui ont l’air d’oiseaux, des oiseaux qui ont l’air de fleurs, des losanges de miroirs, des carreaux de faïence, des lacs d’amour, un fouillis inextricable ! L’église, heureusement d’une autre époque, est presque toute dorée. Le retable, soutenu par des colonnes d’ordre salomonique produit un effet riche et majestueux. Le sacristain, qui nous servait de guide, voyant que nous étions français, nous questionna sur notre pays, et nous demanda s’il était vrai, comme on le disait à Grenade, que l’empereur de Russie, Nicolas, eût envahi la France et se fût rendu maître de Paris : telles étaient les nouvelles les plus fraîches. Ces grossières absurdités étaient répandues dans le peuple par les partisans de don Carlos pour faire croire à une réaction absolutiste de la part des puissances de l’Europe, et ranimer par l’espoir d’un prochain secours le courage défaillant des bandes désorganisées.

Dans cette église, je vis un spectacle qui me frappa : c’était une vieille femme qui rampait sur les genoux, de la porte vers l’autel ; elle avait les bras étendus en croix, roides comme des pieux, la tête renversée en arrière, les yeux retournés et ne laissant voir que le blanc, les lèvres bridées