Page:Geniaux - Les Ames en peine.djvu/41

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


La Réveillère [1], son ancien chef d’escadre, était une auberge-épicerie-boulangerie régentée par la veuve Stéphanie, maîtresse femme, forte en couleur, qui versait l’alcool, pesait le poivre, taillait le pain ou giflait les mauvais payeurs avec une autorité qui lui valait la considération de Ploudaniou. Elle venait de faire remarquer à Gourlaouen et à Nédélec qu’ils lui devaient chacun deux litres d’eau vulnéraire, ainsi qu’en faisaient foi deux barres au-dessous de leurs initiales gravées sur l’embrasure du cellier, et ceux-ci s’acquittaient à regret, quand Maharit, la sabotière, pénétra dans la « maison du bateau » afin d’y acheter une tourte de méteil. La sabotière éloignée, les pêcheurs commencèrent de s’interpeller les uns les autres.

— Est-il vrai que ses fils commandent aujourd’hui un voilier qui fait le cabotage de Redon en Angleterre ? Quelles bêtises ont-ils encore faites à Marseille ?

— Holà ! patron Lanvern, tu ne défends point tes gendres ? intervint la veuve Stéphanie en riant.

Le dur visage de Lanvern prit une expression terrible et il dit à voix basse :

— Saurait-on regretter ceux qui ne sont plus ?

— Vierge de Dieu ! que veux-tu signifier ?

Tous les sardiniers s’étant rassemblés silencieusement autour du père de Nonna et d’Anne, celui-ci déclara, qu’à son idée, dans la nuit où le « Celtique » avait naufragé, ce n’étaient pas Jean et Julien Buanic, en chair vivante, qui s’étaient présentés, mais leurs esprits. Il y avait beau temps que ces garçons ne bourlinguaient plus en ce monde. Oui, depuis le malheur de la « Rosa-Mystica ».

Le lendemain matin, un dimanche, sous un ciel d’une grisaille uniforme, et devant une mer de plomb, deux jeunes filles, en vêtements sombres, marchaient vite entre les énormes rochers en forme de champignons ou de moines encapuchonnés. Nonna et Anne, qui semblaient soucieuses de n’être pas remarquées, se glissaient entre les formidables éboulis granitiques afin de se rapprocher de l’anse de Poultriel où la fumée jaunâtre des copeaux de hêtre de la sabo-

  1. « L’autarchie » système de philosophie sociale, par l’amiral La Réveillère.