Page:George Péries- La Faculté de droit dans l'ancienne Université de Paris, (1160-1793), 1890.djvu/280

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


— 276 —

1787. DUectissimi patris patrono (saint Etienne} ’. Thèses utriusque juris, etc. — Can., ex cap. 1 Extra, a de Clerico aegrotante vel dcbilitato. » — Civ., ex lege 2 Cod. « Arbitrium tutelae. »

Has thèses, etc., prœside Cl. V. D. Theodosio Duménil J. U. D. GoDsultissimse Facultatis Parisiensis aggregato et in Sènatu patrono, tueri conabitur Nicolaus Franciscus Hàllet, parisinus, die Martis 8 Maii, anno Dom. i787, ab undecimâ adprimam. Aderunt, etc., D. D. Deferrière, Drouot, Vasselin, Demante, Gravier, Belin.

Parisiis, in scholis Juris.

Pro Baccalaureatu.

1787. Patroni patrono (saint Jean)». Thèses utriusque juris, etc. — Can., ex cap. 6 Extra. « de Statu monachorum ». — Civ., ex lege 8 Cod. « de Rcvocandis donationibus. »

Has thèses, etc., prœside Cl. V. D. Claudio Hardoin de la Reynerie J. U. D., Antecessore et Decano, censore regio, tueri conabitur Georgius Simon 2>u&oi^, parisinus, die Sabbati 22 Decembris, anno Dom. 1787 a nonâ ad undeciinam. Aderunt, etc., D. D. Drouot, Vasselin, Berthfelot, Duménil, Lalourcey, Crusel.

Parisis, in scholis Juris.

Pro haccalaureatu.

1788. Dilectissimœ amilœ pcUronœ (sainte Geneviève)’. Thèses utriusque juris, etc. — Can., ex cap. 7 Extra. « de Divortiis ». — Cit, ex lege 1 Cod. a de Privilégie fisci. » Has thèses, etc., prœside Ci. V. D. Bernardo Pascal ! Guynemer, J. U. D., Consuitissimse Facultatis Parisiensis aggregato et in Senatu patrono, tuej-i conabitur Evrardus Franciscus Ludovicus Cardinus Durand de Mélianne, diaconus Rothomagensis, die Jovis 3 Julii, anno Dom. 1788, a sextà matutinà usque ad octavam.

1. Bibliothèque CarDavalet.

?. Bibliothèque de M. Pichard. 

8. Cette thèfte est dans le vestiaire de MM. les professeurs de la Faculté de droit. Elle est vraiment belle, mais très sale. Autrefois elle était eo possession de U Faculté de théologie ; mais depuis la dispersion des maîtres de la Sorbonne, eo 1885, elle passa à la Faculté de droit.