Page:Gibbon - Histoire de la décadence et de la chute de l'Empire romain, traduction Guizot, tome 4.djvu/85

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



CHAPITRE XX.
Les motifs, les progrès et les effets de la conversion de Constantin. Établissement légal et constitution de l’Église chrétienne ou catholique.

Date de la conversion de Constantin.

L’ÉTABLISSEMENT public de la foi chrétienne peut être regardé comme une de ces importantes révolutions intérieures qui excitent la curiosité la plus vive, et qui offrent la plus utile instruction. L’état de l’Europe ne se ressent plus de l’influence des victoires et de la politique de Constantin, mais une portion considérable du globe conserve les impressions qu’elle a reçues par la conversion de cet empereur ; et les institutions ecclésiastiques de son règne sont encore liées, par une chaîne indissoluble, avec les opinions, les passions et les intérêts de la génération présente.

En réfléchissant sur un sujet que l’on peut discuter avec impartialité, mais qu’on ne peut examiner avec indifférence, il s’élève d’abord une difficulté d’une espèce singulière, celle de fixer l’époque réelle et précise de la conversion de Constantin. L’éloquent Lactance, au milieu de la cour impériale[1],

  1. La date des Institutions divines de Lactance a été savamment discutée ; on a proposé les difficultés et les solutions, et imaginé l’expédient de deux éditions originales, l’une publiée durant la persécution de Dioclétien, et l’autre