Page:Gide - Principes d’économie politique.djvu/138

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


organisés ou bruts, il en est beaucoup qui présentent des caractères similaires et peuvent, par conséquent, se suppléer dans une certaine mesure[1].


IV

LA LOI DU RENDEMENT NON PROPORTIONNEL.

Puisque le terrain et la matière première sont des quantités limitées, il est impossible que la production, dont ils constituent les facteurs nécessaires, ne soit pas limitée par contrecoup.

Il en est ainsi, en effet. La chasse, qui tenait une si grande place dans les sociétés primitives, a disparu de la liste des industries productives dans les pays civilisés, par cette fort bonne raison qu’elle a cessé de donner un produit rémunérateur, malgré tous les règlements faits pour la protéger. Même dans les déserts de l’Afrique, même dans les solitudes des pôles, les dépouilles des éléphants, des autruches, des castors, des loutres, des baleines, commencent à faire défaut aux explorateurs qui vont les y chercher. L’épuisement des mers qui baignent nos rivages est on sujet de lamentations pour nos populations maritimes qui déjà sont obligées d’aller poursuivre le poisson dans la haute mer et d’armer des gâteaux plus forts. La disparition des forêts, et par suite du bois d’œuvre, est déjà un fait accompli dans plusieurs pays d’Europe notamment en Angleterre.

Il est vrai que ces industries peuvent conjurer dans une mesure le sort qui les menace en transformant leurs procédés. Au lieu de chasser l’autruche, on peut l’élever : au lieu de faire de la pêche, on peut faire de la pisciculture : au lieu de défricher, on peut reboiser ; — ce qui revient, en somme, à

  1. L’ivoire animal menace de faire défaut par suite de la chasse destructive qu’on fait aux éléphants les forêts destructive qu’on fait aux éléphants, mais on a trouvé dans les forêts de l’Amazone un ivoire végétal qui peut le remplacer.