Page:Gide - Principes d’économie politique.djvu/38

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


que ces institutions tendent constamment à sacrifier l’intérêt général à l’intérêt individuel, à augmenter sans cesse les richesses d’un petit nombre d’hommes en même temps qu’elles multiplient le nombre des pauvres et à réaliser ainsi de plus en plus la vieille devise paucis humanum genus vivit.

Elles attendent donc un ordre de choses nouveau dans lequel la propriété individuelle sera sinon complètement supprimée, du moins de plus en plus réduite. Et suivant qu’elles se montrent plus ou moins exigeantes sur ce point capital, elles peuvent être ainsi classées suppression de la propriété privée pour tous les biens, communistes et anarchistes ; suppression de la propriété seulement pour les instruments de production, collectivistes ; suppression de la propriété seulement pour la terre et les maisons, nationalistes.

Quant aux autres traits de cette société future, ils sont encore fort indéterminés. Les anciens socialistes (Thomas Morus, Saint-Simon, Fourier) qu’on qualifie dédaigneusement d’utopistes et dont les doctrines sont aujourd’hui assez discréditées, peut-être trop, s’étaient complu à la construire de toutes pièces d’après certaines idées de justice a priori. Les autres, qui prennent fièrement le titre de socialisme scientifique (Karl Marx, Lassalle), prétendent que cette société future saura bien se dégager d’elle-même de la société actuelle comme le papillon de sa chrysalide et se refusent à en donner dès à présent la figure. La partie la plus intéressante et la plus originale de leur thèse consiste à démontrer que cette société future se trouve déjà contenue, comme à l’état d’embryon, dans le sein de nos sociétés modernes qui seraient mûres pour cet enfantement[1] ; et ils se bornent à indiquer certains traits qui, d’après eux, en sont les prodromes, tels que la grande production, le machinisme, le développement des services publics.

  1. Voy. la description de cette société future, au point de vue collectiviste, dans la Quintessence du Socialisme par Schæfle ; — Cooperative Commonwealth, par Gronlund ; — et aussi dans le roman Looking Backward de Bellamy (traduit en français sous le titre Seul de son siècle).