Page:Gide - Un esprit non prévenu, 1929.djvu/80

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

thropique et de doux à la manière du bon Hercule.

J’interroge aussi celui-ci. C’est un demi-dieu ; et comme tel s’il est plus glorieux, et s’il est immortel, il est astreint, et, comme tous les terrestres enfants de Zeus, soumis à de fatales lois. Il a ceci pourtant qui le distingue de tous les autres fils de Zeus : il est moral. C’est le premier héros vertueux. Unique et prodigieuse exception parmi toute la fable grecque. Mais, comme dans toute la fable grecque je ne sache rien qui ne se motive et qui ne se justifie, je cherche l’explication de ce singulier caractère. Et je doute si quelque mythologue s’est avisé déjà de ceci (mais je n’ai trouvé cette élucidation nulle part) :