Page:Gingras - Manuel des expressions vicieuses les plus fréquentes, 1880.djvu/51

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
PUN
RAF
44

PUNCH. — C’est par ce mot anglais que les menuisiers désignent souvent le repoussoir, instrument qui sert à chasser les clous plus loin que ne le peut faire le marteau seul.

PURSER. — C’est tout bonnement le commis d’un bateau ou navire à vapeur.

PUTTY. — Les plâtriers appellent putty la préparation de chaux et de plâtre avec laquelle ils poussent les moulures et les corniches. Potée est le nom français de cette préparation.


Q


QUALIFIÉ. — S’agit-il d’un postulant à un emploi, beaucoup disent : Il est ou n’est pas qualifié pour. Cette manière de s’exprimer est anglaise. Dites : Il est propre à tel emploi, ou il justifie des qualités requises par cet emploi.

QUART. — L’on fait erreur en se servant de ce mot pour baril.

QUÉRIR. — Il y a bien longtemps que ce verbe a été corrompu par les classes laborieuses, car aujourd’hui elles ne cessent de dire : va le qu’ri pour va quérir ou va chercher quelqu’un.

QUÊTEUR. — Dans sa propre acception, ce mot désigne la personne faisant une collecte dans une église ou recueillant des aumônes pour une œuvre de charité ; cependant, chacun a pu remarquer que la plupart se servent à tort de ce terme pour désigner le mendiant.


R


RAFTMAN. — Homme employé au flottage des bois. Flotteur est le bon terme, et non homme de cage, désignation des plus impropres et dont un trop grand nombre fait usage pour qu’elle ne soit pas signalée ici comme telle.