Page:Gingras - Manuel des expressions vicieuses les plus fréquentes, 1880.djvu/8

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


MANUEL
DES
EXPRESSIONS VICIEUSES
LES PLUS FRÉQUENTES

A


ABROGATION, RÉVOCATION. — Il arrive souvent que l’on applique ces deux mots à la même fin, témoin le Vocabulaire de M. l’abbé Caron, qui, au mot Rappeler (page 61) réédite l’erreur commise par nous en 1867. Abroger s’applique particulièrement aux lois, et révoquer aux emplois, employés, fonctions et fonctionnaires. Dans quelques cas, cependant, révoquer est synonyme d’annulation. Exemple : Révocation de l’édit de Nantes, d’un testament. — Voir Rappeler.

ACCULER. — Corruption du verbe éculer.

ADONNER (S’). — Ne doit se dire que dans ce sens : s’adonner à une passion, à un vice ; mais on le substitue souvent aux mots « par hasard » dans cette phrase : « Je m’adonnais à passer par là ».

ADRESSER. — Ne dites pas adresser une assemblée, une réunion ; c’est le verbe haranguer dont il faut se servir en ce cas ; mais adresser la parole à une assemblée est une locution très française.

AFFIQUOTS. — Corruption d’affiquets, qui signifie un petit ornement de femme, tel que bracelet, collier, etc.