Page:Giraudoux - Électre.djvu/150

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


LE MENDIANT. – Attention, Oreste. Le gibier innocent se débat comme l’autre.

CLYTEMNESTRE. – Le gibier ? Quelle sorte de gibier suis-je pour mes enfants ? Parle, Oreste, parle !

ORESTE. – Je n’ose !

CLYTEMNESTRE. – Électre, alors. Elle osera.

ÉLECTRE. – Qui est-ce, mère ?

CLYTEMNESTRE. – De qui, de quoi voulez-vous parler ?

ORESTE. – Mère, est-ce vrai que tu as…

ÉLECTRE. – Ne précise donc pas, Oreste. Demande-lui simplement qui est-ce. Il y a en elle un nom. Quelle que soit ta question, si tu la presses bien, le nom sortira…

ORESTE. – Mère, est-ce vrai que tu as un amant ?

CLYTEMNESTRE. – C’est aussi ta question, Électre ?

ÉLECTRE. – On peut la poser ainsi.