Page:Giraudoux - Électre.djvu/169

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


d’un grand n’est pas pour vous déplaire !

LE MENDIANT. – Non. C’est l’écureuil dans la grande roue. Cela lui donne son vrai mouvement.

LE PRÉSIDENT. – Et cet esclandre devant la reine elle-même, vous l’excusez !

ÉLECTRE. – La reine envie Agathe. La reine aurait donné sa vie pour s’offrir une fois ce qu’Agathe s’offre aujourd’hui. Qui est-ce, mère ?

LE MENDIANT. – En effet. Ne vous laissez pas distraire, président. Voilà presque une minute que vous ne lui avez demandé qui est-ce.

LE PRÉSIDENT. – Qui est-ce ?

AGATHE. – Je te l’ai dit. Tous. Tout.

LE PRÉSIDENT. – C’est à se tuer ! À se jeter la tête contre le mur !

AGATHE. – Ne te gêne pas pour moi. Le mur mycénien est solide.

LE PRÉSIDENT. – Il est jeune ? Il est vieux ?