Page:Giraudoux - Électre.djvu/72

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


rouge. Tu touchas même la blessure du doigt, tu dansais autour du petit corps étendu, tu goûtais en riant le sang…

ÉLECTRE. – Moi ! Je voulais me briser la tête contre la marche qui l’avait blessé ! J’ai tremblé toute une semaine…

ÉGISTHE. – Silence !

ÉLECTRE. – Je tremble encore !

LE MENDIANT. – La femme Narsès s’attachait le sien avec une bande élastique. Il avait du jeu… Souvent il était de biais, mais il ne tombait pas.

ÉGISTHE. – Cela suffit. Nous verrons bientôt comment Électre portera les siens… Car tu es d’accord, n’est-ce pas ? Tu acceptes le mariage ?

ÉLECTRE. – J’accepte.

ÉGISTHE. – Je dois t’avouer que les prétendants ne font pas foule autour de toi.

LE MENDIANT. – On dit…

ÉGISTHE. – Que dit-on ?

LE MENDIANT. – On dit que vous avez menacé secrètement de mort tous les