Page:Giraudoux - Électre.djvu/73

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


princes qui pourraient épouser Électre… On dit ça dans la ville.

ÉLECTRE. – Cela tombe bien. Je ne veux aucun prince.

CLYTEMNESTRE. – Et un jardinier, tu en veux un ?

ÉLECTRE. – Je sais que vous avez formé tous deux le projet de me marier au jardinier de mon père. J’accepte.

CLYTEMNESTRE. – Tu n’épouseras pas un jardinier.

ÉGISTHE. – Nous en sommes convenus, reine. La parole est donnée.

CLYTEMNESTRE. – Je la reprends. C’était une parole inique. Si Électre est malade, nous la soignerons. Je ne donne plus ma fille à un jardinier.

ÉLECTRE. – Trop tard, mère. Tu m’as donnée.

CLYTEMNESTRE. – Tu oses prétendre à Électre, jardinier ?

LE JARDINIER. – Je suis indigne, reine, mais Égisthe l’ordonne.