Page:Giraudoux - Amphitryon 38.djvu/57

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Alcmène. Mercure en Sosie.


MERCURE. — Alcmène, ma maîtresse.

ALCMÈNE. — Que veux-tu, Sosie ?

MERCURE. — J’ai un message pour vous, de la part de mon maître.

ALCMÈNE. — Que dis-tu ? Il est encore à portée de la voix.

MERCURE. — Justement. Personne ne doit entendre… Mon maître me charge de vous dire, premièrement qu’il feint de partir avec l’armée, deuxièmement qu’il reviendra cette nuit même, dès qu’il aura donné ses ordres. L’état-major campe à quelques lieues à peine, la guerre semble devoir être bénigne, et tous les soirs Amphitryon fera ce voyage, qu’il faut tenir secret…

ALCMÈNE. — Je ne te comprends pas, Sosie.