Page:Glatigny - Vers les saules, 1870.djvu/29

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.



Henriette.

Comment la nommes-tu ? Ah ! cette fille !
Mais vous n’y songez pas, Henri, cela babille
Ainsi qu’un perroquet.


Henri.

Ainsi qu’un perroquet.Elle parle à mon cœur.


Henriette.

Mais ses yeux ont toujours un air louche et moqueur.


Henri.

Je les ai vus s’ouvrir, et la jeune espérance
A coloré pour moi leur calme transparence.


Henriette.

Non ! ce n’est pas cela qu’il vous faut. À son nom
J’ai tressailli de haine et de colère. Non,
Henri, ne l’aimez pas. Cette fille est méchante,
Rien en elle ne vibre, en elle rien ne chante ;
Comme elle vous rendrait malheureux !


Henri.

Comme elle vous rendrait malheureux ! Moins pourtant
Que celle qui s’en est allée en emportant
Mes rêves les plus chers ! Ah ! moins que cette ingrate
Qui m’a fui lâchement, trouvant, l’aristocrate,