Page:Glatigny - Vers les saules, 1870.djvu/45

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Me donner. Vous m’avez refusé ma cousine
Pour lui faire épouser je ne sais quelle usine ;
Mais je serai clément, comme le sont les dieux,
Plus peut-être. Je suis miséricordieux,
Mais juste cependant. Parlez, j’ouïs la cause.


Pontchartrain.

Tu seras indigné quand tu sauras ce qu’ose
Ce jeune homme.


Henri.

Ce jeune homme.Monsieur Marcel !


Henriette.

Ce jeune homme. Monsieur Marcel ! Un bon garçon.


Henri.

Spirituel !


Éléonore.

Spirituel ! Aimable.


Pontchartrain.

Spirituel ! Aimable.Et qui vient sans façon
Me dire que je suis ridicule, à ma face !
Mais ce n’est pas qu’un détail oiseux, et je l’efface.


Henri.

Hé ! diable !