Page:Godefroy - Lexique (5).djvu/17

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


  • parageor, s. m., aîné qui donne une partie de son fief en parage ‖ puîné qui tient un fief en parage.
  • 1. paragier, v. a., mettre en état, nettoyer.
  • 2. paragier, s. m., puîné qui tient un fief en parage.
  • paragraphe, s. m., paraphe ‖ en paragraphe, absolument.
  • paragrapher, v. a., diviser en paragraphes ‖ exposer dans un paragraphe.
  • paraidier, v. a., prêter une aide décisive à.
  • paraigu, adj., très aigu.
  • parail, s. m., agrès.
  • paraïrer (se), v. réfl., se mettre dans une violente colère.
  • paraison, s. f., bail à moitié ou à portion des fruits.
  • paraler, v. n., aller ‖ v. réfl., s’en paraler, s’en aller ‖ v. a., parcourir ‖ s. m., fin.
  • paralever, v. a., relever.
  • paralisin, s. f., paralysie.
  • paralisme, s. m., paralogisme.
  • paralitiquant, adj., frappé de paralysie ‖ qui provient de la paralysie.
  • paralitiquement, s. m., paralysie.
  • paralitiquer, v. a., paralyser ‖ v. n., devenir paralytique.
  • paralogiser, v. n., raisonner faux, faire un paralogisme.
  • paralogismer, v. n., faire un paralogisme.
  • parambuler, v. a., parcourir entièrement.
  • paramender, v. n., se rétablir entièrement.
  • paramer, v. a., aimer passionnément.
  • paramont, adv., ci-dessus ‖ seigneur paramont, seigneur suzerain.
  • 1. parance, s. f., ce qui paraît, apparence, extérieur.
  • 2. parance, s. f., T. de cout., charte établissant un droit.
  • parande, s. f., animal fabuleux.
  • parangar, s. m., double corvée.
  • parangarier, v. a., surcharger de corvées.
  • parangonable, adj., qui peut être mis en parangon, comparable.
  • parangone, s. f., patron, modèle, sorte de caractère d’imprimerie.
  • parangoner, v. a., comparer ‖ v. n., être comparable.
  • paranment, adv., avec éclat, brillamment.
  • parant, adj., qui apparaît, visible ‖ de belle apparence, en vue, de bonne mine, de bonne qualité ‖ puissant.
  • paranuitier, v. n., être tout à fait obscurci par la nuit.
  • paraon, s. m., sorte de navire.
  • paraprehension, s. f., saison.