Page:Godwin - Les Aventures de Caleb Williams, I (trad. Garnier).djvu/42

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
( 24 )

rieur était alors relevé par d’autres qualités qui depuis se sont effacées : une vive expression de franchise et de naturel, et toute la chaleur de l’enthousiasme. Jamais peut-être Anglais ne fût à ce point l’idole de la noblesse italienne.

Il n’était pas possible que Falkland, enivré comme il l’était des fumées de la chevalerie, n’eût pas de temps en temps quelques affaires d’honneur, et il les termina toutes d’une manière qui n’eût pas fait honte au chevalier Bayard lui-même. En Italie, les jeunes gens de qualité se divisent en deux classes ; ceux qui tiennent à la pureté des principes des anciens preux, et ceux qui, non moins chatouilleux sur l’honneur, à la plus légère offense, ont pris l’usage de solder les braves qu’ils emploient comme instrumens de leurs vengeances. Ils ne varient, comme on voit, que dans la manière d’appliquer une distinction généralement adoptée