Page:Goethe-Nerval - Faust 1828.djvu/163

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


nées à le confectionner. Le tems peut seul donner de la vertu à la fermentation ; et tous les ingrédiens qui s’y rapportent sont des choses bien étranges ! Le diable le lui a enseigné, mais ne pourrait pas le faire lui-même.

(Il aperçoit les animaux.)

Vois quelle gentille espèce ! voici la servante ; voilà le valet...

(Aux animaux.)

Je n’aperçois pas, mes amis,
La bonne femme !

LES ANIMAUX.

Par le tuyau de la cheminée,
Dîner sans doute hors du logis.

MÉPHISTOPHÉLÈS.

Mais, sa course, d’ordinaire,
Quel tems prend-elle ?….. vous riez ?

LES ANIMAUX.

Le tems que nous prenons à faire…..
À faire ici chauffer nos pieds.