Page:Goethe - Le Renard, 1861, trad. Grenier.djvu/175

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


même avec son fils et les services ont été bien vite oubliés. Les plus avides coquins sont en faveur; le gain et l'intérêt sont à l'ordre du jour; la justice et la sagesse sont méprisées. Des laquais deviennent seigneurs et, comme d'habitude, c'est le pauvre qui en pâtit. Quand de pareilles gens arrivent au pouvoir, ils frappent à tort et à travers sur le menu peuple, ne songeant plus d'où ils sont sortis; ils ne songent qu'à tirer leurs épingles de tout jeu. Parmi les grands, il y en a beaucoup de cet acabit-là. Ils n'écoutent aucune supplique, à moins qu'elle ne soit richement accompagnée d'un présent, et, lorsqu'ils ajournent les solliciteurs, cela veut dire: «Apportez! apportez une fois, deux fois, trois fois!» Ces loups avides gardent les meilleurs morceaux pour eux; et, s'il fallait, en perdant peu de chose, sauver la vie de leur maître, on les verrait hésiter. Le loup ne voulait-il pas refuser son foie pour guérir le roi? et qu'est-ce que le foie? Je le dis franchement, vingt loups perdraient la vie et le roi et la reine conserveraient la leur, il n'y aurait pas grand mal; car une mauvaise semence, que peut-elle produire de bon? Vous avez oublié ce qui s'est passé dans votre enfance; mais je le sais parfaitement comme si c'était arrivé hier; l'histoire était représentée sur le miroir suivant le désir de mon père; des pierres précieuses et des arabesques d'or en faisaient la bordure. Je donnerais ma fortune et ma vie pour retrouver ce miroir!

— Reineke, dit le roi, j'ai entendu et compris tout ce que tu viens de raconter. Si ton père a été un grand personnage à la cour et a rendu tant de services, il doit y avoir bien longtemps de cela; car je ne me le rappelle pas, et personne ne m'en a parlé. Au contraire, j'ai les oreilles rebattues de tes faits et gestes; tu es toujours en jeu, à ce que j'entends dire du moins. Si c'est à tort et si ce sont de vieilles histoires, j'aimerais une fois entendre parler de toi en bien, une fois par hasard; cela ne se rencontre pas souvent.