Page:Gosset - Histoire du Moyen-Âge, 1876.djvu/341

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

clave élut un pape français, le cardinal de Genève, sous le nom de Clément VII, dont le siége fut réinstallé à Avignon, et le grand schisme d’Occident commença (1378). L’Angleterre, la Hongrie, l’Allemagne, la Hollande, la Bohême, l’Italie, moins Naples, reconnurent Urbain, tandis que Clément recevait la soumission de la France, de l’Espagne, de l’Écosse, de la Savoie et de la Lorraine. Urbain VI excommunia Jeanne de Naples et chargea Charles de Duras de la dépouiller de la couronne. La reine chercha l’appui de la France, en choisissant pour héritier Louis, duc d’Anjou, frère de Charles V et oncle du nouveau roi Charles VI. Cette mesure provoqua la révolte de ses sujets, et Charles de Duras, vainqueur d’Otton de Brunswick, s’empara de Naples et de sa souveraine. À la nouvelle de l’arrivée de Louis d’Anjou, il résolut de se débarrasser de Jeanne et la fit étouffer entre deux matelas, au château de Muso, dans la Basilicate (1382). Maître du trône par ce meurtre, il exerça promptement une grande influence dans la Péninsule et eut pour successeur en 1386, son fils Ladislas, dont le règne prépara la complète désorganisation du royaume napolitain. Charles de Duras n’avait pas eu à combattre Louis d’Anjou qui, parvenu dans la Capitanate avec soixante mille hommes, vit son armée entièrement détruite par une épidémie et mourut lui-même à Bari (1384).

La triste fin de ce prince n’excita que de médiocres regrets chez les populations françaises que les deux autres oncles du roi, le duc de Berry, le duc de Bourgogne, Philippe-le-Hardi, et lui-même, avaient frappées de taxes exorbitantes. Des révoltes avaient éclaté dans le Poitou, le Languedoc, le Limousin, l’Auvergne, ainsi que dans les grandes communes de Flandre et du nord de la France. Les habitants de Paris, à bout de patience, coururent à l’hôtel de ville où ils ne trouvèrent pour armes que des maillets de plomb, d’où le nom de Maillotins, massacrèrent les collecteurs de l’impôt et s’organisèrent pour une longue résistance. En Flandre, le comte Louis, chassé par ses sujets, obtint l’appui de son jeune souve-