Page:Gossuin - L’Image du monde, édition Prior, 1913.djvu/66

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 58 —

monde reont. Li quatorziesmes, de l’ineleté du cours du firmament et des vii planetes.

[F° 2 a] Ci commencent les chapistres de la seconde partie, dont il en y a ·xix· et ·ix· figures.

Li premiers chapistres est comment la terre est devisée en diverses parties et quel [1] part ele est habitée. Li seconz est de la mapemonde [2], et ou ele commence. Si i est d’Aise la grant, et de paradis terrestre, et ou il siet. Et d’Inde, et de la diverseté [3] des genz. Et des pierres des contrées d’Aise la menour ; des genz et des poissons et des arbres [F° 2 b] qui la sont. Li tierz est d’ [4] Europe et de ses regions. Li quarz, d’Aufrique et de ses contrées. Li quinz, des ylles et de leur choses. Li sisiesmes, des diversetez d’ [5] Europe et d’Aufrique ; et la maniere des bestes et des oisiaus [6] qui i sont. Li septiesmes, d’aucunes choses communes. Li oictiesmes, ou enfers siet, et quel [7] chose ce est. Li nueviesmes, pour quoi et comment l’yaue court par mi la terre [F° 2 c]. Li disiesmes [8], pour quoi yaue douce et salée, noire et chaude et envenimée sourt. Li onziesmes, ou la mappemonde fenist, et si i est des diverses fontainnes [9]. Li douziesmes, comment la terre croulle [10] et fent. Li treziesmes [11], comment la mer devient salée. Li quatorziesmes, de l’air et de sa nature. Li quinziesmes, comment nues, pluies, gelées, nois, grelles, tempestes, esparz, et tonnoires [12] aviennent. [F° 2 d] Li seziesmes est comment li vent naissent. Li diseseptiesmes est du feu et des estoiles [13] qui samblent courre [14] et cheoir, et du dragon, et que ce est, et dont ce vient. Li diseoictiesmes, du [15] pur air, et comment les ·vii· planetes i sont assises. Li disenueviesmes, des [16] estoiles et de la concordance de tout le firmament.

Ci commencent li chapistre [17] de la tierce partie, dont il en y a [F° 3 a] ·xxii· et ·ix· figures.

Li premiers chapistres est comment il est jour et nuit [18] ; et pour quoi l’en ne voit les estoiles de jourz [19], et le soleill de nuit [20]. Li seconz, comment la lune reçoit diversement lumiere. Li tierz, comment les eclypses de la lune aviennent. Li quarz, des eclypses du soleill [21]. Li quinz, de l’eclypse qui avint a la mort Jhesu Crist. Li sisiesmes, de [22] la ver-[F° 3 b]tu du ciel et des estoiles. Li septiesmes, comment l’en mesura le monde, et pour quoi. Li oictiesmes, du roy Tholomeu [23] et des autres philosophes. Li nueviesmes, comment [24] l’en sauva les clergies pour le deluge. Li disiesmes, comment l’en retrouva les clergies après le deluge. Li onzies-

  1. — C : et en quelle.
  2. — B : mappemonde.
  3. — B : diversité.
  4. — B : de.
  5. — B : de.
  6. — B : oisiaux.
  7. — B : quele.
  8. — B : diesiesmes.
  9. — B : fontaines.
  10. — B : Li douziesmes est comment la terre croule.
  11. — Li treziesmes est.
  12. — B : espars et tonnaires.
  13. — B : estoilles.
  14. — B : semblent coure.
  15. — B : est du.
  16. — B : assisses. Li desenueivesmes est des.
  17. — B : chapistres.
  18. — B : jours el nuiz.
  19. — B : jour.
  20. — B : nuiz.
  21. — B : soleil.
  22. — B : est de la.
  23. — B : Tholomen.
  24. — B : est comment.