Page:Gouffé - Le Livre de Pâtisserie, 1873.djvu/258

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Les personnes qui aiment la pâtisserie croquante préféreront cette dernière manière.

Tourte d’abricots crus
  • Faites 250 grammes de feuilletage à 6 tours.
  • Faites une tourte comme celle de frangipane.
  • Séparez en deux des abricots qui soient bien mûrs.
  • Mettez du sucre pilé sur le fond de la tourte, en évitant d’en mettre sur la bande, parce que les parties de la bande qui seraient couvertes de sucre brûleraient et feraient des taches noires.
  • Rangez les moitiés d’abricots sur le sucre et à 1 centimètre de la bande.
  • Faites cuire à four papier brun clair.
  • Glacez à la glace de sucre et à la flamme.
  • Lorsque vous aurez retiré la tourte du four, saupoudrez de sucre pilé les abricots et servez froid.
Tourte de prunes de reine-claude crues
  • Faites une tourte comme celle d’abricots crus.
  • Garnissez avec des prunes de reine-Claude bien mûres.
  • Finissez de même et servez froid.
Tourte de prunes de mirabelle crues

Même travail et même cuisson que pour la tourte de reine-Claude.

Tourte de pêches crues
  • Faites blanchir des pêches dans du sirop de sucre jusqu’à ce que la peau s’enlève.
  • Egouttez les pêches.
  • Faites une tourte comme celle d’abricots, et garnissez-la avec les pêches.