Page:Gouges - L esclavage des noirs (1792).djvu/39

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.

AZOR.

Hélas ! le père & la mère de la malheureuſe Mirza ſeront témoins du ſupplice de leur fille.


BETZI.

Quelle férocité !


AZOR.

Voilà comme on nous traite.


BETZI.

Mais, dis-moi, Azor, pourquoi Zamor a-t-il tué l’Intendant ?


AZOR.

On m’a aſſuré que c’étoit par jalouſie. Tu ſais bien que Zamor étoit l’amant de Mirza.


BETZI.

Oui, c’eſt toi qui me l’as appris.


AZOR.

Le Commandeur l’aimoit auſſi.


BETZI.

Mais il ne devoit point le tuer pour cela.


AZOR.

Il eſt vrai.