Page:Gourmont - Une nuit au Luxembourg, 1906.djvu/53

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


L’AUTRE

Cela vous semble long, une journée ?

MOI

Long et bref à la fois, près de vous.

L’AUTRE

Vous verrez que cela sera bref.

MOI

Hélas !

L’AUTRE

Où sont-ils ? Je ne les vois plus ? Ah ! je les retrouve. Là-bas, sous le cerisier en fleurs.

MOI

Et elle ?

L’AUTRE

Que voulez-vous dire ?