Page:Grave - Les Aventures de Nono.djvu/45

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


III


ON S'INSTRUIT EN VOYAGEANT



Elles n'étaient pas gaies les réflexions de notre petit ami : En quel pays était-il ? trouverait-il à manger ? Était-il destiné à périr de faim, ou, nouveau Robinson, serait-il forcé d'accommoder sa vie, loin de tout semblable ?

Robinson, dans son naufrage, avait pu sauver des armes, des outils, des vivres, il avait abordé