Page:Greffier - Les Regles de la composition typographique.djvu/28

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

qui se divisent selon l’usage :

con-naître. — in-nocent,


l’épellation est :

co-nnaître. — i-nnocent.
n             n

Dans les mots :

million. — milliard. — pillard. — pouilleux,


l’épellation est :

mi-llion. — mi-lliard. — pi-llard. — pou-illeux.
l l y y

On se conforme, dans ce cas, à une convention admise.

Division entre deux voyelles. — La règle qui défend de diviser entre deux voyelles semble un peu absolue.

On devrait pouvoir, comme dans les autres langues, diviser entre deux voyelles toutes les fois qu’elles ne forment pas diphtongue.

On devrait pouvoir diviser :

Mo-abite,


et non pas :

sa-uvage ;