Page:Greffier - Les Regles de la composition typographique.djvu/27

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

mots. Les mots latins ayant servi à former des mots français se trouvent défigurés après leur passage dans notre langue et il serait puéril, sinon impossible, de chercher à les signaler dans la coupure des mots.

La coupure soi-disant étymologique, préconisée par quelques correcteurs, n’est vraiment heureuse que lorsqu’elle est d’accord avec l’épellation, comme dans :

trans-porter. — trans-poser ;

elle est mauvaise dans :

trans-ition. — trans-iger ;

aussi elle a peu de défenseurs aujourd’hui et les imprimeurs ont conservé la division selon l’épellation.

Une remarque. — La coupure des mots selon l’usage, lorsqu’elle a lieu entre les doubles lettres, n’est pas toujours tout à fait conforme à l’épellation.

Ainsi, dans les mots :

connaître. — innocent,