Page:Grillet - Les ancêtres du violon et du violoncelle, 1901,T1.djvu/219

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Tritons musiciens - T1p179.png
tritons musiciens
Ballet comique de la Royne, M.D.LXXXII.


LES VIOLES

I


On a vu que nos anciens poètes se servaient parfois du mot viole comme synonyme de vièle :

Devant eux font li jugleor chanter
Rotes, harpes et violes soner.

(Roman de Garin.)

Guillaume de Machault écrivait indifféremment vielle ou viole :

Orgues, vielles, micamon
Rubèbes et psalterion

(La prise d’Alexandrie.)


Car je vis là tout en un cerne
Viole, rubèbe, guitêrne.

(Li Temps pastour.)