Page:Grillet - Les ancêtres du violon et du violoncelle, 1901,T2.djvu/308

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Ceux qui sont faits en dehors de chez lui portent cette marque :

Étiquette Blanchard — marque LVGDVNVM - 1891 - T2p296.png

Boivin (Claude). — Paris, 1725 environ-1760. Très bon luthier, qui habita d’abord rue de Grenelle-Saint-Honoré :

Étiquette Claude Boivin - 1730 - T2p296.png

et rue Tiquetonne, de 1732 à 1749, où il prit pour enseigne : « À la Guittarre Royalle » :

Étiquette Claude Boivin - 1747 - T2p296.png

Plus tard, il se fixa rue de la Poterie, 10. Boivin fut maître-juré comptable de la Corporation des maîtres luthiers en 1752. De cet auteur, on connaît une basse de viole de 1735, inventoriée par Bruni, et la superbe guitare qui est au Musée du Conservatoire, à Paris[1].

Bomé (Thomas). — Versailles, 1785-1810 environ. Luthier amateur, travail assez soigné. De cet auteur, nous

  1. N° 213. Catal. 1884.