Page:Grillet - Les ancêtres du violon et du violoncelle, 1901,T2.djvu/45

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


« Le son du violon, dit-il, est le plus ravissant, car ceux qui en jouent parfaitement comme le sieur Bocan, radoucissent tant qu’ils veulent et le rendent inimitable par de certains tremblemens qui ravissent l’esprit [1]. »


Le borgne vigoureux, estampe - T2p033.png
le borgne vigoureux, estampe
(xviie siècle).
  1. Harmonie universelle.