Page:Groulx - Mes mémoires tome I, 1970.djvu/284

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
276
mes mémoires

Baptiste Prince[1] et Louis Verschelden[2]. Orner Héroux habite à la périphérie et, je crois aussi, Georges Pelletier[3]. Très hospitalier, le Curé reçoit tout ce monde à son presbytère. Y fréquentent non moins assidûment les prêtres, les religieux, et voire les personnages épiscopaux en communion plus ou moins étroite avec le Credo nationaliste. C’est au presbytère de la « Mâlaine » que, de passage à Montréal, viennent s’héberger le Père Charles Charlebois[4], le Père Rodrigue Villeneuve[5], l’abbé Georges Courchesne [6], l’évêque de Rimouski, Mgr Léonard[7], l’archevêque de Saint-Boniface, Mgr Arthur Béliveau[8], l’évêque de Gaspé, Mgr F.-X. Ross[9] et quelques autres aussi. Ce n’est pas pour rien

  1. Jean-Baptiste Prince (1877-1967), médecin-chirurgien ; homme d’action, s’occupa d’œuvres et fut l’un des protagonistes de la presse catholique au pays.
  2. Louis Verschelden (1881-1948), médecin ; professeur à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal. Père du juge Jean-Paul Verschelden et frère de l’abbé Léon Verschelden décédé en 1969.
  3. Georges Pelletier (1880-1947), avocat ; journaliste à L’Action sociale de Québec (1908-1910) ; courriériste parlementaire au Devoir (1910-1915) ; secrétaire de la rédaction (1915-1923) ; administrateur-gérant (1924-1932) ; directeur (1932-1946).
  4. Charles Charlebois (1871-1945), o.m.i. ; curé de Notre-Dame de Hull (1916-1934) ; organise l’Association d’Education franco-ontarienne, œuvre principale de sa vie, et fonde le journal Le Droit (1913-1934) ; fondateur et premier supérieur du Scolasticat des Oblats à Ste -Agathe-des-Monts (1934-1945).
  5. Voir la note 109 du premier volume.
  6. Georges-Alexandre Courchesne (1880-1950), ptre ; professeur de Rhétorique à Nicolet (1904-1919) ; principal de l’École normale de Nicolet et professeur de pédagogie à l’École normale supérieure de Québec (1919-1928) ; évêque (1928-1946), puis archevêque de Rimouski (1946-1950). Auteur de Nos humanités.
  7. Joseph-Romuald Léonard (1876-1931), ptre ; directeur du Grand Séminaire de Rimouski (1905-1907) ; curé de Saint-Damase (1907-1912) ; de Saint-Octave (1912-1915) ; de Mont-Joli (1915-1919) ; évêque de Rimouski (1919, démissionnaire en 1926).
  8. Arthur Béliveau (1870-1955), ptre ; vicaire, secrétaire de l’évêché, chancelier, économe, procureur, aumônier du pénitencier (1895-1913) ; évêque auxiliaire de Saint-Boniface, Manitoba, curé de la cathédrale et vicaire général (1913-1915) ; administrateur apostolique et archevêque de Saint-Boniface (1915-1955).
  9. François-Xavier Ross (1869-1945), ptre ; curé (1896-1904) ; chanoine et principal de l’École normale de Rimouski (1906) ; vicaire général du diocèse de Rimouski (1916-1922) ; premier évêque de Gaspé (1922-1945).