Page:Groulx - Mes mémoires tome I, 1970.djvu/90

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
88
mes mémoires

lutionnaire. Encore cette fois ! On aurait résolu de m’éprouver pour quelque temps. Je gagnai de repartir, en septembre 1902, pour le Grand Séminaire. Je m’en trouvai fort heureux.