Page:Groulx - Mes mémoires tome II, 1971.djvu/342

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


334 MES MÉMOIRES spécialiste, Charles Gagné10T, plaide, dès ce temps-là, en fa¬ veur du crédit agricole (XX: 141-147). L’Action française n’a pas moins prôné, aidé le syndicalisme ouvrier. En 1922, elle invite l’un des fondateurs du syndicalisme catholique au Canada, Mgr Eugène Lapointe 108, à exposer la question (VII: 98-116). La même année, dans un mot d’ordre, elle dénonce l’Internationale, « domination étrangère sur notre organisation du travail ». Elle espère qu’on hâtera la délivrance du travail canadien de la tutelle américaine (VII: 129). Elle fait large écho, la même année, au premier Congrès de la Confédéra¬ tion des travailleurs catholiques du Canada. En 1925, Antonio Perrault, à propos d’une thèse du Père Ludovic Maltais, o.f.m.109, écrit un court historique du syndicalisme catholique dans la pro¬ vince de Québec et en souligne les progrès (XIV: 116-124). En 1928, autre rapport au 7e Congrès de la CTCC. Toujours au chapitre du problème social, en 1927, Hermas Bastien préco¬ nise « Pour la famille nombreuse », les allocations familiales (XVIII: 114-120). Thème que reprend, l’année suivante, le Père Léon Lebel, s.j.110: « Un complément nécessaire du salaire: les allocations familiales » (XX: 270-290). Comme quoi L’Ac¬ tion française ne cesse de justifier son caractère de revue d’avant- garde. 107. Charles Gagné (1894-\t), agronome; professeur à l'Ecole d’agriculture de Ste-Anne-de-la-Pocatière (1920-1921); professeur d’écono¬ mie rurale (1922-1967); membre-fondateur de la Corporation des Agro¬ nomes (1942); doyen de la Faculté d’agriculture, Université Laval, Québec. 108. Eugène Lapointe, voir la note 82 du troisième volume. 109. Marie-Ludovic Maltais, né Louis-François-Alexandre (1884-1957), franciscain; attaché au ministère paroissial (1912-1918); chapelain en Alle¬ magne (1919); vicaire, professeur (1919-1920); secrétaire provincial de sa communauté; rédacteur de revues franciscaines; aumônier au Queen of Angels Hospital, Los Angeles (1930-1941), puis au Collège de Biddeford, Maine. Auteur de Les syndicats catholiques canadiens (1925). 110. Léon Lebel (1883-1966), jésuite; professeur au Collège Ste- Marie (1907-1913, 1918-1923); professeur de théologie à l’Immaculée- Conception (1923-1929, 1934-1937); aumônier général de l’UCC (1928¬ 1934, 1937-1952); collaborateur à la revue Relations (1950-1966).