Page:Groulx - Mes mémoires tome II, 1971.djvu/92

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


92 MES MÉMOIRES S’il vous arrivait de rencontrer l’auteur de L'Appel de la Race, auriez-vous l’obligeance de lui dire, de ma part, que, si par mal¬ heur, l’auteur en question n’a pas plu tout à fait à ce Français de McGill, il aura au moins réussi à réchauffer les cœurs endo¬ loris de ceux qui souffrent terriblement aux avant-postes, pour tâcher de conserver nos traditions françaises, notre langue ma¬ ternelle, nos coutumes ancestrales, et par conséquent, notre foi catholique, que malheureusement un trop grand nombre de Fran¬ çais de France sont les premiers à abandonner, ne voyant de salut et de profit que dans l’anglicisation. Du Collège d’Edmonton, l’on adressait à Alonié de Lestres, un petit poème reproduit par L’Action française (IX: 120), et que l’on nous dit « d’une très jolie facture et d’une note vraiment émouvante ». Une Française du Canada, qui n’a pas goûté la critique de M. du Roure, tient à me le faire savoir: J’ai été conquise par votre très beau livre et veux tout simple¬ ment vous assurer que tous les Français du Canada ne jugent pas de même manière. Parmi tous ces articles, il en est quelques-uns qu’il faut met¬ tre à part, parce que venant de plumes plus autorisées. Dans Comoedia de Paris, 2 mars 1923, J. d’Orliac 81 juge ainsi le roman: Il atteint, sans en prétendre, par sa seule sincérité, à la valeur d’un symbole... L’Appel de la Race est un bon et beau livre bien construit et bien écrit. Dans le Correspondant du 25 mars 1923, Henri de Noussanne82 avait dit, de L’Appel de la Race, au cours d’un long article sur « La survie de la langue et de la pensée française au Canada » : Un ouvrage récent m’a ému et captivé... La vie et le charme de cette œuvre marquent un pas en avant, dans le roman ca¬ nadien. La dédicace et la préface en disent éloquemment la fière allure. 51. Jehanne Laporte d’Orliac (1893-\t),\thistorien;\tpoète;\tauteur dramatique; conférencière; romancière. 52. Henri Rossignol dit de Noussanne (1865-1936), littérateur fran¬ çais.